Finances Publiques: Un solde positif en ce début d’année

0
Selon les dernières statistiques publiées par la Trésorerie générale ayant trait à l’exécution du décret portant ouverture des crédits nécessaires à la marche des services publics et à l’exercice de leur mission et du décret relatif à la perception de certaines recettes pour l’année budgétaire 2017, la situation des charges et ressources du Trésor, arrêtée à fin janvier 2017, affiche un solde ordinaire positif de 3,3 Mrds Dhs et un excédent du Trésor de 2,1 Mrds Dhs. Cela s’explique par l’accroissement des recettes ordinaires de 7,5% à 18 Mrds Dhs contre une quasi-stagnation des dépenses ordinaires par rapport au même mois de l’année écoulée à 14,65 Mrds Dhs (-0,1%). La hausse des recettes ordinaires résulte de la progression des impôts directs de 1,5% à 5,93 Mrds Dhs, des impôts indirects de 14,9% à 7,65 Mrds Dhs et des recettes non fiscales de 107,8% à 663 M Dhs, mais aussi de la baisse des droits de douane de 7,9% à 668 M Dhs, et des droits d’enregistrement et de timbre de 3,9% à 3,03 Mrds Dhs. En somme, les recettes fiscales ont atteint 17,3 Mrds Dhs en hausse de 5,5%. Les chiffres de la TGR font aussi ressortir une évolution de 17,8% des recettes douanières à 4,7 Mrds Dhs et de 2,7% de la fiscalité domestique à 11,7 Mrds Dhs. Dans ce sens, les recettes provenant de la TVA à l’importation se sont établies à 2,7 Mrds Dhs à fin janvier 2017, en hausse de 14%. Les recettes générées par la TVA à l’intérieur se sont, quant à elles, élevées à 2,7 Mrds Dhs en croissance de 14,3%. Les recettes de l’IS et de l’IR ressortent aussi en hausse de 2% à 1,54 Mrds Dhs et de 0,7% à 4,27 Mrds Dhs respectivement. Pour ce qui est des dépenses, elles ont été marquées par une hausse des charges en intérêts de la dette de 16% à 1,3 Mrds Dhs et une baisse de 1,4% des dépenses de fonctionnement à 13,4 Mrds Dhs, dont 8 Mrds Dhs ont concerné les traitements et salaires. S’agissant des dépenses d’investissement émises au titre du Budget général, et malgré l’absence Budget 2017, elles se sont établies à 11,3 Mrds Dhs en janvier, en baisse 0,9% sur un an. Globalement, le taux de couverture des dépenses ordinaires par les recettes ordinaires ressort à 122,5% contre 113,9% un an auparavant, ce qui se traduit par un solde ordinaire positif de 3,3 Mrds Dhs, contre un solde ordinaire positif de 2 Mrds Dhs à fin janvier 2016 et un excédent du Trésor de 2,1 Mrds Dhs, après un excédent de 1,1 Mrds Dhs un an auparavant.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus