Perspective MED
Actualité à la une

Football: Fawzi Lekjaâ se mêle de ce qui ne le regarde pas…

Fawzi Lekjaâ, président de la FRMF, se mêle de ce qui ne le regarde pas. Il vient de désigner une commission pour trouver un modus vivendi pour la tenue d’une AGE du Raja.
C’est de l’ingérence éhontée des instances de la FRMF dans les affaires du Club du RAJA de Casablanca. Car cette dernière ne peut en aucune manière intervenir pour réguler une situation chaotique du RCA notamment le litige entre une prétendue majorité d’adhérents et son président Houssbane. Après avoir essayé de mêler la prétendue commission fédérale  de la Gouvernance (Ndlr: prétendue commission fédérale du fait qu’elle n’existe pas statutairement), Fawzi Lekjaâ a soumis l’affaire au Comité Directeur Fédéral. Aucune décision n’a été prise mais la désignation d’une commission ad hoc pour mettre en accord les antagonistes serait un moyen pour noyer le poisson!
La bonne réponse de la FRMF aurait été de dire aux uns et aux autres que la FRMF ne peut jouer l’arbitre dans ce litige. Y a-t-il anguille sous roche car pourquoi les contestataires qui réclament la tenue de l’AGE n’ont pas saisi la justice administrative pour avoir gain de cause?
Malgré la désignation d’une commission, la soi-disant majorité des adhérents maintient sa décision pour tenir aujourd’hui mercredi une AGE dans un palace à Casablanca. Du jamais vu dans les annales de la tenue des assemblées générales extraordinaires car l’AGE C’est le président qui la convoque tandis que la majorité la revendique en bonne et due forme.
Et en élisant aujourd’hui un nouveau bureau dirigeant composé des ennemis d’hier, qui va reconnaître la légitimité et la légalité de ce dernier? A moins que Houssbane, l’actuel président, ne se désister! Tu parles!

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More