The news is by your side.

Formation hôtelière : L’ITHT subit un coup de lifting

0 92

Ce projet bénéficie du soutien du Fonds « Charaka » mis en place dans le cadre du programme de coopération « Compact II », conclu entre le Gouvernement du Royaume du Maroc et le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC). Le Fonds « Charaka » se veut une contribution à la promotion de l’insertion professionnelle des jeunes, à l’amélioration de la compétitivité des entreprises et à l’adoption de modes de gouvernance concertés avec les professionnels.

D’un coût global de près de 64,5 MDH, dont un apport de 58,6 MDH du Fonds « Charaka », ce projet est porté par le Département du Tourisme, en partenariat avec la FNIH. Ce partenariat est concrétisé par la création d’un Conseil d’Etablissement (CE), comme organe de gouvernance de cet EFP dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP). Grâce au soutien du Fonds « Charaka », l’ITHT de Tanger devrait assurer annuellement 285 sièges pédagogiques supplémentaires, dont 120 sièges au titre des filières additionnelles qui seront créées et qui concernent la gestion et l’ingénierie de la restauration, la gestion des destinations touristiques, la gestion de la qualité, hygiène et salubrité, le tourisme d’affaires et l’évènementiel, l’hôtellerie de luxe et internationale et la cuisine gastronomique méditerranéenne.

Par ailleurs, l’Institut renforcera les compétences de 165 stagiaires chaque année dans le cadre des filières actuelles, couvrant en particulier les métiers de commis de cuisine, d’employé à la restauration, d’employé d’étage, d’agent de restauration de collectivité et de pâtissier. Totalisant un investissement d’environ 1,026 milliard de DH, les 15 projets bénéficiaires du soutien du Fonds « Charaka », portent sur la création de 9 établissements de formation professionnelle (EFP) et l’extension, la réhabilitation et/ou la reconversion de 6 EFP existants. Ces projets couvrent les secteurs de l’agriculture & l’agro-industrie, du tourisme, de l’industrie, de l’artisanat, du BTP, du transport, de la logistique et de la santé. Ces EFP, qui assureront la formation de près de 12.670 stagiaires annuellement, sont localisés au niveau de six régions du Royaume, à savoir Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Béni Mellal-Khénifra, Drâa-Tafilalet et l’Oriental.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :