G20: Fléchissement de la croissance, selon l’OCDE

G20 Fléchissement de la croissance, selon l’OCDE
0 177

La croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de la zone G20 a ralenti à 0,8% au troisième trimestre de 2018, comparée à 1,0% au trimestre précédent, selon des estimations provisoires. Le PIB s’est contracté dans quatre pays du G20 au troisième trimestre de 2018, après avoir augmenté au trimestre précédent. La Turquie a enregistré la contraction la plus forte (moins 1,1%), sur fond de dépréciation significative de la livre turque en août dernier, suivie du Japon (moins 0,6%, comparé à 0,7% au trimestre précédent), de l’Allemagne (moins 0,2%, comparé à 0,5%) et de l’Italie (moins 0,1%, comparé à 0,2%). La croissance du PIB a ralenti dans la majorité des autres économies du G20 pour lesquelles des données sont disponibles. La croissance a ralenti significativement en Australie (à 0,3%, après 0,9%), et, dans une moindre mesure, en Inde (à1,5%, après 1,8%), au Canada (à 0,5%, après 0,7%), en Russie (à 0,3%, après 0,5%), en Chine (à 1,6%, après 1,7%) et aux États-Unis (à 0,9%, après 1,0%). Elle a également ralenti dans l’Union européenne (à 0,3%, après 0,5%). Par contre, la croissance a rebondi au Mexique et en Afrique du Sud, à 0,8% et 0,6%, respectivement au troisième trimestre de 2018, après une contraction de 0,1% au trimestre précédent pour ces deux pays. La croissance a également fortement accéléré au Brésil (à 0,8%, après 0,2%), et, dans une moindre mesure, au Royaume-Uni (à 0,6%, après 0,4% au trimestre précédent, bien que les dernières estimations nationales pour le mois d’octobre indiquent un ralentissement depuis) et en France (à 0,4%, après 0,2%). La croissance du PIB a été stable en Indonésie (1,3%) et en Corée (0,6%). En glissement annuel, la croissance du PIB de la zone G20 a ralenti à 3,6% au troisième trimestre de 2018 (par rapport à 3,8% au trimestre précédent), avec l’Inde enregistrant la plus forte croissance (7,2%) et le Japon la plus faible (0,1%). Pour rappel, le G20 comprend Argentine, Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée, États-Unis, Fédération de Russie, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Turquie et Union européenne.  L’agrégat du G20 est calculé à partir des quinze pays membres du G20 (sauf l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni) et de l’agrégat de l’Union européenne. Voir la note ci-dessus sur la réintroduction de l’Argentine dans le calcul de l’agrégat du G20.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus