« Go China » du Maroc : Attijari fait une razzia à Pékin

0 86
Pas moins de six accords sont tombés dans l’escarcelle du Groupe Attijari Wafabanka lors du déplacement royal en Chine. Accords qui asseoient sur de nouvelles bases d’une coopération maroco-chinoise profitable aussi à l’Afrique.
Le Maroc intégrera-t-il « la nouvelle route de la soie » déployée par le Dragon chinois conformément à sa doctrine basée sur le « Go Global » ? En tout cas, en choisissant d’installer un partenariat stratégique avec la deuxième économie mondiale, le Royaume fait preuve d’une audacieuse ambition basée, elle, sur le « Go China ». Et pourquoi pas voir plus grand, avec le partenariat à réaffirmer avec l’Inde, intégrer cette nouvelle dynamique de « la Jet diplomacy » dans un processus plus global visant l’espace du Sud-est asiatique… Si des accords ont été signés à cette occasion, les observateurs n’auront pas manqué de relever l’implication plus forte dans la naouvelle dynamique sino-marocaine du Groupe financier Attijari Wafabank. Car à lui seul, il a bénéficié de six conventions bilatérales en ce jeudi 12 mai, lors d’une nouvelle cérémonie de signature en présence du Souverain. L’étoile de Mohamed El Kettani, P-DG du groupe brillera davantage dans l’essor économique attendu de cette ouverture stratégique sur la Chine. Lui qui a procédé à la signature des conventions engageant plusieurs organismes publics et groupes privés chinois et marocains. D’abord avec le fonds chinois dédié à la promotion des investissements et du commerce chinois en Afrique, China Africa Development Fund (CADF), représenté par son Président, M. CHI JIANXIN (Le Fonds est doté d’un capital de USD 1 milliard qui sera porté prochainement à USD 5 milliards). Ainsi, les deux parties s’engagent à coopérer étroitement dans l’identification, le financement et l’accompagnement des investissements chinois dans les pays de présence en Afrique d’Attijariwafa bank et à encourager les co-investissements sino-marocains en Afrique. Ensuite, un accord a été signé avec trois sociétés, en l’occurrence le groupe chinois Linuo Paradigma, leader mondial dans la fabrication des chauffe-eaux solaires, le groupe marocain Cap Holding, groupe industriel qui dispose d’une grande expertise dans la distribution et la Société d’Investissement Energétique (SIE), société publique marocaine qui promeut les projets industriels destinés à la production et à l’efficacité énergétique. En vertu de ce mémorandum, Attijariwafa bank apportera un accompagnement global à la réalisation au Maroc du projet d’une unité industrielle d’une capacité de 50 000 chauffe-eaux solaires par an nécessitant un investissement de 100 MDH. Attijariwafa bank mettra aussi son réseau à contribution à travers la mise en place d’un dispositif de financement des usagers au Maroc ainsi que dans les pays de présence de la banque en Afrique.
Quant au troisième mémorandum d’entente signé avec les sociétés Hareo Solar Energy, entreprise chinoise spécialisée dans la production de cellules et de panneaux solaires, la société Jet Contractors, groupe marocain opérant dans le bâtiment, la construction et les énergies renouvelables au Maroc et en Afrique, et la Société d’Investissement Energétique, il permettra aux trois promoteurs la mise en œuvre d’un projet industriel intégré destiné à la production au Maroc de 160 MW de modules photovoltaïques et 160 MW de cellules photovoltaïques pour un investissement global de 1. 168 Mrd de Dh en trois phases. Le rôle imparti au Groupe AWB consiste à garantir l’accompagnement global au projet à travers une offre corporate large et intégrée. Attijariwafa bank mettra également son réseau à la disposition du projet à travers un dispositif de financement des usagers au Maroc ainsi que dans les pays de présence de la banque en Afrique.
Le quatrième accord, lui, a été signé avec la société chinoise CHINA HARBOUR ENGINEERING COMPANY LTD, la Société Nationale de Transport et de Logistique SNTL, entreprise publique marocaine spécialisée dans la logistique et le transport, et SOMAGEC, société marocaine qui opère dans les travaux maritimes et le BTP au Maroc et en Afrique. Quant au cinquième accord, il a été signé entre CLEVY CHINA (société chinoise spécialisée dans le conseil et l’ingénierie dans le transport et la logistique), et la Société Nationale de Transport et de Logistique (SNTL)
Pour ces deux accords, Attijariwafa bank apportera un son soutien à la promotion et au développement de zones logistiques nouvelles, créatrices de valeurs et génératrices d’activités au Maroc et à l’export pour les opérateurs économiques chinois et marocains.
Et last but not least, le sixième accord a été paraphé avec le groupe SICHUAN HUATIE HI-TECH CONSTRUCTION ENGINEERING CO., LTD société chinoise spécialisée dans la fabrication et la maintenance de composants dans les domaines ferroviaire, automobile, et l’aéronautique, et la Société Nationale de Transport et de Logistique SNTL , entreprise publique marocaine spécialisée dans la logistique et le transport. Dans ce cadre, Attijariwafa bank apportera son assistance à la réalisation au Maroc d’une unité industrielle spécialisée dans la fabrication de composants ferroviaires, automobiles, et aéronautique destinés au Marché Marocain et à l’export.
Voilà qui confère à Attijariwafa bank une autre dimension lui permettant de conforter « sa position de banque leader dans l’accompagnement des entreprises publiques et privées et dans la promotion et le développement des investissements et des échanges transfrontaliers », souligne un communiqué du Groupe.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus