Gouvernance: L’IGF épingle la Justice du temps  de M. Aujjar

L’Inspection générale des Finances a publié, il y a quelques jours, un rapport provisoire sur les marchés et les achats effectués par le ministère de la Justice. Un document qui épingle le département pour «absence de critère de références pour l’estimation du coût financier de certains matériels».

0
Gouvernance: L’IGF épingle la Justice du temps  de M. Aujjar

Les bribes du rapport provisoire de l’IGF, largement partagées sur les réseaux sociaux, signalent notamment l’achat d’une «table de réunion» de 12,6 mètres sur 1,4 m avec du bois rouvre et cuir demi fleur de haute qualité à 758 280 dirhams, soit 30 280 dirhams de plus que son prix estimé. Le département a également acheté 5 poubelles en aluminium antitrace avec corbeille intégrée en acier galvanisé d’une capacité de 114 litres à 6 012 DH l’unité, contre un prix unitaire estimé à 3 360 DH et de 5 autres poubelles plus petites à 3 576 DH (prix estimé 2 520 DH).

Pour les mêmes achats datant de 2018, à l’époque où le département était présidé par Mohamed Aujjar (5 avril 2017- 9 octobre 2019), le ministère a également acquis 22 réfrigérateurs de la marque LG, avec une capacité de 334L, à 15 000 dirhams l’unité alors que le prix estimé ne dépasse pas 7 800 dirhams, en plus de 20 télévisions Samsung 55 pouces à 22 200 dirhams l’unité, contre un prix estimé à seulement 10 800 DH.

Le rapport lève le voile aussi sur l’achat l’achat de deux oliviers à 36 000 dirhams l’unité, alors que «l’ensemble des arbres achetés ne dépasse pas le prix de 6 240 dirhams (des palmiers Washingtonia mesurant 5 mètres)».

Il semble que le matériel acheté aurait servi pour équiper le nouveau siège de l’Institut supérieur de la magistrature à Salé, conformément à une convention signée en août 2014 par le ministère.

L’IGF pointe aussi la non préparation et la non publication du programme prévisionnel des achats pour l’année 2019. 

Ces remarques n’en rappellent pas moins le scandale des clés USB acquises par le ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, achats épinglés par la Cour des comptes en septembre 2019.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus