Perspective MED
Actualité à la une

GT Academy : La passion virale de Nissan

Des pistes d’AutoVroom en Egypte à celles de Silverstone, en Angleterre, voilà ce qui fait courir les six vainqueurs de la GT Academy Afrique du Nord. Et comment Nissan passe à la découverte d’espoirs du racing. De la sueur et des larmes ont coulé au Caire.

C’est dans l’une des extensions « industrielles» du Caire que les compétiteurs de la GT Academy Afrique du Nord se sont donnés rendez-vous le 14 juin dernier, dans le célèbre circuit de Kart où flotte un singulier drapeau noir (qui n’a rien à voir avec ceux qui font l’actualité sanglante de la région) de Nissan. Une section de « pilotes virtuels» composée de Marocains, d’Algériens (une dizaine au total) et le reste de l’équipe, plus fournie, d’Egyptiens. Sur les 5 finalistes marocains, un seul devait sortir du lot (et l’exercice est identique côté algérien) pour aller disputer la vedette aux meilleurs retenus pour le Race Camp Nismo PlayStation GT Academy, au Royaume-Uni. Il s’agit de Ilyes El Mahmoudi sorti vainqueur des épreuves physiques et psychologiques (endurance) que des courses virtuelles Gran Turismo 6, cela sans parler des essais sur la piste d’AutoVroom dans une vraie voiture Nissan. Ali Pacha AbdelJelil, surnommé «Joe », a surclassé ses compagnons algériens. Tandis que du côté Egyptien, Amr Malone, Tarek Khedr, Ali Sami et Mahmoud Sadek constituent le gros du contingent des sélectionnés. Une sélection qui a pesé sur le moral des autres compétiteurs maghrébins, mais… L’essentiel est que des drapeaux nord-africains puissent flotter au Race Camp GT Academy à Silverstone, en Angleterre. Car c’est là où la ligne de partage finale sera érigée face à des pilotes d’Australie, des USA, du Mexique et de la Turquie. Rendez-vous est donc prix pour la la mi-août sur le célèbre circuit de course de Silverstone, fief de la course automobile britannique. Les joueurs de la PlayStation GT Academy y seront soumis à une batterie d’autres tests susceptibles de dévoiler «la graine de champion ». À la fin du stage d’une semaine, le joueur avec le plus grand potentiel de course aura la chance de devenir un Champion GT Academy et athlète NISMO. Le vainqueur de chaque région du monde participera à un programme intensif de développement de pilotes conçu par Nissan. Avec, à la clé, l’occasion de courir au niveau international à la course des 24 Heures de Dubaï, en janvier 2016. Le constructeur jamponais aura mis les petits plats dans les grands pour l’occasion. Plusieurs membres clés de l’équipe internationale GT Academy ainsi que de précédents champions internationaux étaient présents pour encourager les finalistes et juger les résultats. Daniel Whittemore, directeur de GTA international, Jean-Paul Evy, entraineur de courses GT-A et Ricardo Sanchez du Mexique, qui a remporté le championnat international GT Academy 2014, étaient de la partie. Ce dernier était au centre de l’intérêt de tous les candidats en lice. Rien de plus normal : ce jeune champion distribuait sourires et encouragements. Voilà pour une fête bien cairote qui n’est pas sans rappeler la pertinence de la remarque d’Isao Sekiguchi, Président Directeur Général de Nissan Motor Egypte et Afrique du Nord ; « la passion suscitée par la GT Academy est virale ».

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More