The news is by your side.

H. Chabat s’en prend à N. Baraka : Et claque la porte du PI

30

Après une longue lutte au cours de laquelle l’ex-maire de Fès a tenté de convaincre les ténors du Parti de la Balance de le coopter pour les prochaines élections communales dans la ville, H. Chabat a annoncé qu’il quitte le parti, avec d’autres dirigeants, assurant que «les habitants de la ville et les militants du parti sont tous unis» et «exigent» son retour.
Revenant sur la dissolution des sections locales du parti à Fès, l’ancien patron de l’Istiqlal a assuré que les militants ont été «très patients dans l’attente d’une solution». Et s’en est violemment pris à N. Baraka, l’accusant d’être «préoccupé» par un bras de fer contre sa personne et d’avoir créé «une atmosphère hostile» au sein du parti. «Vous êtes si méprisable au point de contacter les secrétaires généraux des partis et les avertir de ne pas coopter des militants (de l’Istiqlal)», l’a-t-il accusé.
Les attaques acrimonieuses de H. Chabat n’ont pas épargné d’autres militants istiqlaliens non plus. «Il existe un groupe qui lutte pour transférer clandestinement la direction du parti de Rabat au sud du royaume», a déclaré l’ancien secrétaire général, accusant ce même groupe de «conspirer contre le Parti et ses militants à Fès».

S’il n’a pas encore annoncé la formation politique qu’il rejoindra pour les prochains rendez-vous électoraux, l’ancien maire de la capitale spirituelle du royaume a appelé ses partisans à «s’unir contre l’injustice».On créditait H. Chabat de sa ferme volonté à rejoindre les rangs du Mouvement populaire. Mais cette information, relayée par plusieurs médias, a fait l’objet d’un démenti de Mohand Laenser. Même N. Baraka voit mal comment un « istiqlalien puisse renoncer à sa famille istiqlalienne » et comment un ex-S.G d’une formation politique décide de se lancer dans les bras d’une autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :