H. El Malki à la tête de l’UPA: Priorité à la cause palestinienne

0
Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a été désigné nouveau président de l’Union parlementaire arabe (UPA), lors de la session de clôture de la 24ème Conférence de l’Union. Cette désignation a été annoncée lors de la session de clôture de ce conclave de deux jours suite à la fin du mandat de Nabih Berri, président du Parlement libanais, absent de ce forum.
Dans une allocution de circonstance, Habib El Malki a remercié l’ensemble des parlementaires arabes présents lors de cette rencontre de haute importance pour leur confiance et esprit de concertation et de concordance lors des deux jours de ce conclave.
Les interventions des parlementaires lors des réunions, débats et discussions ont dénoté de fortes convictions et opinions empreintes d’un fort esprit d’union et de confiance, a-t-il déclaré en affirmant que la volonté a été commune de trouver des solutions à la situation que traverse le monde arabe dans un esprit de responsabilité collective. Et de considérer que cette 24ème Conférence s’est tenue sous le signe de la concordance tout en traçant un plan d’action commun à toutes les causes arabes.
Il a, en outre, réitéré sa volonté d’agir pour la mise en œuvre des différentes recommandations et décisions prises lors de ce conclave.
Lors de cette conférence, «de concordance et de concertation pour le bien des peuples arabes», les parlementaires arabes ont réitéré l’extrême importance de la cause palestinienne, la lutte du peuple palestinien et de la situation de la ville occupée d’Al Qods ainsi que leur rejet de toute tentative de porter atteinte aux lieux sacrés de cette ville, a-t-il indiqué.
Le nouveau président de l’UPA a aussi réaffirmé le besoin de plus d’action et de présence au sein des espaces africains et asiatiques, outre le renforcement de sa présence au sein des instances internationales.
Il a également plaidé pour le renforcement de l’Union en la dotant de moyens humains et financiers à même de promouvoir son action notamment en matière de diplomatie parlementaire.
En marge des travaux, H. El Malki a eu des entretiens avec le président du Conseil législatif palestinien, Salim Zaanoun, sur les moyens de soutenir la cause palestinienne. Il a réaffirmé la position du Maroc qui considère que la cause palestinienne est une affaire nationale, tout en mettant l’action sur la préoccupation du Royaume de ce qui se passe actuellement au Moyen-Orient, indique mardi un communiqué de la Chambre des représentants. H. El Malki a dénoncé les hostilités des forces de l’occupation israéliennes qui imposent la politique du fait accompli, appelant, dans ce sens, à tirer des leçons de la situation actuelle du monde arabo-musulman et à mettre en place un plan qui répond aux exigences de l’étape actuelle.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus