Habib El Malki cherche à dynamiser les activités de la chambre basse

Le contrôle de l’action gouvernementale et le volet législatif ont été lundi au centre d’une réunion du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, avec les présidents des groupes et du groupement parlementaires.

0
Habib El Malki cherche à dynamiser les activités de la chambre basse

L’accent a été mis, au cours de cette rencontre, sur l’organisation du programme des questions hebdomadaires compte tenu des derniers développements, « de manière à placer l’intérêt et les préoccupations de l’opinion publique nationale au cœur de la pratique du contrôle hebdomadaire », indique un communiqué de la Chambre.

H. El Malki et les présidents des groupes ont relevé l’importance de la production législative émanant des membres de la Chambre sous forme de propositions de loi, dont le nombre est d’environ 210, dont 40 datent du mois de mars dernier.

Ces propositions sont destinées à « combler de nombreuses lacunes juridiques résultant des circonstances de la pandémie », de même qu’elles s’intéressent à de nombreuses questions sociales, économiques et organisationnelle, a-t-on ajouté.

S’agissant du respect du rendez-vous mensuel d’examen des propositions de loi, les participants ont souligné la nécessité de tenir une réunion avec le gouvernement et d’établir un ordre du jour détaillé pour ces propositions, « qui constituent un capital riche et utile pour traiter de nombreux dossiers nationaux et diverses questions socioéconomiques et de droits de l’Homme ».

Au début de la réunion, H. El Malki a présenté un exposé sur le contenu du discours royal d’ouverture de la première session du Parlement, affirmant qu’il recèle des messages très significatifs concernant l’engagement dans la gestion du Coronavirus, ainsi que les mesures préventives et les gestes barrières d’accompagnement.

Les participants ont également mis en avant les messages qui ont marqué le discours royal dans ses dimensions économique et sociale, les mesures concrètes pour la relance économique à travers notamment la création du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, l’appui aux entreprises, la prise en charge du monde rural et de la femme rurale.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus