Perspective MED
Actualité à la une

Heetch: C’est au tour de Marrakech


Heetch franchit un nouveau pas dans sa stratégie visant à tisser une toile vertueuse, rapidement et sûrement, à travers les principales agglomérations du pays. En effet, et après la conquête de la Capitale économique en novembre 2017, puis celle de la Capitale administrative en septembre 2018, voici venu le tour de la Capitale touristique du Maroc de s’équiper de Heetch. Prévu pour le 19 janvier 2019, le déploiement de Heetch au niveau de Marrakech, réputée pour être la première destination touristique du Royaume, contribuera sans nul doute au renforcement de l’offre de mobilité au profit aussi bien des touristes que des locaux. Comme à son habitude, Heetch a choisi de s’associer exclusivement avec les taxis professionnels. Pour ce faire, des contacts fructueux ont été menés avec les principales centrales syndicales représentatives du secteur à Marrakech. L’objectif à court terme étant de conclure des partenariats gagnant/gagnant, avec 100 chauffeurs de taxis pour le lancement, et d’arriver avant l’été, à un total de 500 chauffeurs inscrits. En plus des syndicats, d’autres contacts sont en cours avec les représentants des secteurs de l’hôtellerie et des loisirs en vue de promouvoir l’offre Heetch et de réfléchir mutuellement à des solutions de mobilité adaptées aux touristes. En parallèle et compte tenu de la spécificité de Marrakech, la formation des chauffeurs Marrakchis de Heetch dispensée en partenariat avec l’UMT et la CTS (Coopérative Taxis Service) de Marrakech, sera renforcée par un cursus complémentaire incluant une initiation à la composante touristique de la ville, son histoire séculaire et ses principales attractions touristiques. Capitale touristique du Royaume et lieu de villégiature des clients internationaux de Heetch, Marrakech s’est ainsi imposée comme le prolongement logique de sa stratégie visant à maximiser sa présence au Maroc, notamment en offrant une alternative aussi pratique que complémentaire aux moyens de transport traditionnels. Avant même son implantation dans la ville ocre, l’application avait ainsi enregistré plus de 20.000 connexions depuis Marrakech.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More