comment acheter du viagra en algerie pharmacie alma rennes prix viagra baclofene ansm meilleur site pour acheter viagra cialis.pour.femme sur ordonnance acheter viagra en france forum viagra feminin sans ordonnance en pharmacie prix du cialis leclerc pharmacie hennebont acheter viagra cialis levitra cialis prix en pharmacie tunisie

Histoire commune et décolonisation: A Melillia, on déboulonne Franco, mais pas son esprit

La dernière statue de Francisco Franco, érigée dans le Préside spolie de Melilla a été déboulonnée le 23 février. Le Parlement local s’est prononcé en faveur de ce déboulonnage alors que le parti Vox a voté contre. Mais au-delà de cette affaire hispano-espagnole, ce qui importe aux yeux des Marocains est que ce déboulonnage ne s’est malheureusement pas fait en répondant aux impératifs de l’Histoire. Ceux qui dictent la rétrocession des Présides marocains encore sous occupation espagnole. 

0
Histoire commune et décolonisation: A Melillia, on déboulonne Franco, mais pas son esprit

La statue de bronze représentant le dictateur Franco ne brillera plus sous le soleil de Melillia. Elle a été la dernière statue du Caudillo déboulonnée le 23 février dans l’enclave sous occupation espagnole.
«Journée historique : la dernière statue de Franco sur la voie publique en Espagne, qui était dans notre ville, a été retirée», s’est réjoui sur twitter le gouvernement local. La veille, une majorité de députés du Parlement local avaient voté en faveur du déboulonnage de la statue.

Le Parti populaire (droite conservatrice et libérale) s’est abstenu tandis que Vox (droite nationaliste) a voté contre. Le parti a justifié son opposition en arguant que la statue n’était pas un hommage rendu à Franco mais à son rôle durant la guerre dans le Rif marocain.  Votée en 2007 sous le gouvernement du socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, une loi exige des mairies de retirer de l’espace public les symboles faisant l’apologie de la dictature franquiste et à ses partisans pendant la guerre civile. Mais elle rencontre l’hostilité de nombreuses administration locales de droite. L’héritage franquiste divise encore dans le pays. En 2019, l’exhumation du dictateur espagnol de son mausolée du Valle de los Caidos voulue par le gouvernement de Pedro Sanchez (PSOE) avait ravivé des débats houleux au sein de la classe politique espagnole. 

Au-delà de ces joutes ibériques qui n’en intéressent pas moins les Marocains, ne serait-ce que par égard à la proximité géographique, cela sans évoquer le pan d’histoire commune, nul doute que le déboulonnage d’un symbole de la dictature est réjouissant pour tout démocrate. Mais la joie aurait été encore plus grande si les Espagnols décident, dans la même dynamique de réconciliation avec l’Histoire, de solder définitivement leur héritage colonial. En rétrocédant au Maroc Sebta et Melillia et les îles qui s’y rattachent. Une nouvelle page de l’histoire commune, plus radieuse et moins crispée, aurait pu être ouverte. Au bénéfice des deux peuples voisins, marocain et espagnol.   

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.