IAM/ Etisalat Passation en attente

0 80

Selon l’agence togolaise AfreePress, les autorités togolaises ont refusé à Etisalat le transfert de contrôle du groupe Atlantique Telecom Togo (ATT) à l’opérateur téléphonique marocain. En effet, la société de télécommunications émiratie a demandé à l’Etat de lui permettre de transférer le contrôle d’Atlantique Telecom, qui détient l’opérateur téléphonique Moov Togo, à Maroc Telecom. Mais pour autoriser le transfert de contrôle, l’État togolais a exhorté Etisalat (qui détient 95% d’ATT) à ramener ses actions à 70% du capital d’ATT vu que cela représente une violation des clauses du cahier des charges. Etisalat s’était engagée à céder 30% de l’opérateur Moov Togo à des investisseurs locaux. Chose qui n’a pas été faite. Maroc Telecom, qui reprend progressivement le contrôle des filiales africaines d’Etisalat, devra ainsi attendre que cette dernière cède 25 %de ses parts dans Atlantique Telecom Togo à des investisseurs locaux, et ce dans un délai de 5 mois maximum.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus