IAM : l’appel d’urgence burkinabé

0 17
Le président burkinabé a invité le Groupe Maroc Telecom à réfléchir à des plans d’urgence pour développer les infrastructures des télécommunications au Burkina Faso. Dans ce sens, l’opérateur historique marocain est sollicité en vue de réfléchir à des plans d’urgence pour accélérer les infrastructures des télécommunications dans le pays. Il est à rappeler que de par sa présence au Burkina Faso, le Groupe Maroc Telecom est l’actionnaire majoritaire de l’Office national des Télécommunications (ONATEL) depuis le 29 décembre 2006.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus