The news is by your side.

Immobilier : L’IPAI frémit au T3-2022

0 128

Cette augmentation résulte de la hausse de 0,8% des prix du résidentiel, de 2,3% de ceux des terrains et de 2,5% des prix des biens à usage professionnel, précisent BAM et l’ANCFCC dans leur récente note sur l’IPAI et la tendance globale du marché immobilier. Pour ce qui est du nombre de transactions, il a progressé de 44,9%, en liaison avec l’augmentation de 60,8% des ventes des biens résidentiels, de 19,8% des terrains et de 11,4% des biens à usage professionnel.

Dans le détail, l’augmentation des prix du résidentiel est en lien avec la hausse de 0,6% des prix des appartements, de 1,7% de ceux des maisons et de 0,3% de ceux des villas. Pour ce qui est des transactions, leur nombre a affiché une progression de 60,8%, reflétant des hausses de 61,7% pour les appartements, de 40,7% pour les maisons et de 92,7% pour les villas. Concernant les prix des biens à usage professionnel, leur augmentation couvre une hausse de 2,4% pour les locaux commerciaux et de 3% pour les bureaux.

Pour leur part, les transactions ont enregistré une progression de 11,4%, reflétant une hausse de 15,1% des ventes des locaux commerciaux et une baisse de 4,2% de celles des bureaux.

Par ville, l’indice des prix a augmenté de 0,5% à Casablanca, de 0,2% à Rabat et de 0,3% à Tanger, alors qu’il a reculé de 0,6% à Marrakech.

En glissement trimestriel, l’IPAI ressort en hausse de 0,6% au T3-2022, en lien avec l’augmentation de 0,4% des prix du résidentiel, de 0,8% de ceux des terrains et de 2% de ceux des biens à usage professionnel. En parallèle, le nombre de transactions a connu un accroissement de 11,1%, recouvrant une hausse de 11,3% pour les biens résidentiels, de 13,8% pour les terrains et de 4,9% pour les biens à usage professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.