The news is by your side.

Industrie pharmaceutique : La Santé s’organise.

0 96

Lors de la présentation et de la discussion du sous-budget du ministère de la Santé et de la Protection sociale au sein de la Commission de l’éducation, des affaires culturelles et sociales de la Chambre des conseillers, Khaled Ait Taleb a souligné mardi que la vision royale pour atteindre la souveraineté vaccinale est la réponse appropriée aux risques d’émergence de nouveaux mutants viraux.
Le ministre souligne l’importance d’un « nouveau modèle de développement », qui garantit à tous les citoyens marocains l’équité l’accès à des médicaments et produits de santé de qualité, ainsi qu’à soutenir la fabrication locale de médicaments dans le cadre des partenariats existants entre les secteurs public et privé.
K. Ait Taleb a révélé que l’industrie pharmaceutique au Maroc a enregistré des réalisations importantes, lui permettant de couvrir plus de 70% des besoins du marché local en médicaments, dont ceux qui s’avèrent onéreux. Il a indiqué que la politique de baisse des prix des médicaments s’est poursuivie par la baisse des prix d’environ 1 600 médicaments supplémentaires au cours de la période 2019-2021, la plus consommée au Maroc pour le traitement de certaines maladies graves et chroniques, enregistrant une amélioration de l’utilisation des médicaments génériques à 40 % actuellement.
La FNS suit…
En début de semaine, le ministère de la Santé et de la protection sociale et la Fédération nationale de la santé (FNS) ont convenu de l’importance de renforcer la sécurité médicamenteuse au Maroc, indique un communiqué de ce département suite à une séance de travail tenue lundi à Rabat.
Les deux parties ont insisté, dans ce sens, sur la mise au point d’une approche d’anticipation et de concertation avec l’ensemble des partenaires et des intervenants en vue de garantir un stock national de médicaments répondant aux normes de qualité, particulièrement en termes de médicaments essentiels et de produits de santé. L’accent a été également mis sur la pertinence de l’action commune pour trouver les voies appropriées afin de surmonter les obstacles et donner corps à la politique nationale.
Les intervenants à cette rencontre ont salué les efforts déployés par la Direction du médicament et de la pharmacie en soutien aux services hospitaliers et dans l’approvisionnement des établissements publics et privés en quantités suffisantes de médicaments.
La tenue de cette séance s’inspire de l’approche participative suivie par le ministère dans ses rapports avec les différents acteurs du système de santé dans le cadre des travaux de la Commission nationale de pharmacovigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.