Industrie pharmaceutique : Un sparadrap antimicrobien au Maroc

0 81
Beaucoup d’études cliniques récentes ont montré que les sparadraps utilisés dans le milieu hospitalier sont rapidement contaminés par des micro-organismes. Une situation qui a fait que l’on ne cesse d’innover dans le domaine de la gestion des plaies. Or, les produits développés dans ce cadre s’avèrent très couteux. D’où la nécessité d’un pansement traditionnel -à la portée de tout le monde-, mais qui permet de maintenir la surface libre de toute contamination microbiologique. C’est à ce besoin qu’a répondu la société canadienne I3 Biomedical. Celle-ci a développé le « sparadrap TrioMed » qui neutralise à 99,99 % des agents pathogènes par simple contact. Avec son partenaire Atlas Canada Group dirigé par Mohammed Belhaj, la société vient d’entamer son processus d’implantation et de distribution à grande échelle au Maroc.
L’utilisation de sparadrap médical est reconnue comme étant une source d’infections dans le milieu hospitalier. Toutes les études cliniques (voire encadré) indiquent que les sparadraps médicaux et chirurgicaux couramment utilisés dans les établissements de santé sont contaminés par des bactéries pathogènes et peuvent constituer une importante source d’infections. Une situation inquiétante qui a poussé les industriels pharmaceutiques à penser à des solutions innovantes qui peuvent faciliter le traitement des plaies. Cependant, il s’est avéré que les pansements intelligents et autres solutions « high-tech » développées par certains industriels ne sont pas à la portée de la majorité des patients. Le défi était de développer un pansement qui répond à cette exigence, mais qui reste approprié au traitement utilisé partout. C’est, en effet ce qu’a réussi à faire la compagnie canadienne I3Biomedical qui a développé TrioMed. Ce nouveau produit « incorpore un antimicrobien puissant visant à contrôler la contamination microbiologique (bactéries, virus, spores) », a expliqué le président exécutif d’I3 BioMedical, Pierre Jean Messier, lors de la présentation du produit organisée mardi à l’ambassade du Canada au Maroc. Tout en rappelant diverses études cliniques qui ont prouvé que les sparadraps adhésifs utilisés sont contaminés, P.J.Messier a souligné que ce matériel qui utilise la technologie de greffage moléculaire de molécule triiodure brevetée a pour résultat une efficacité antimicrobienne de 99,99 % ». Et de préciser que le « produit ne relâche aucune substance ou produit chimique sous la peau ». Tout en faisant le distinguo entre la gestion de la plaie traditionnelle et la gestion de la plaie avec des produits avancés, P.J.Messier a expliqué que sa société a fait le choix du traditionnel car il est plus pratique et accessible au monde médical. Pour sa part, Mohammed Belhaj, le président d’« Atlas Canada Group » (partenaire d’I3 BioMedical), a expliqué que son groupe, qui a une activité très diversifiée qui va du pharmaceutique et cosmétique à l’éducation et la finance, nous a expliqué que les Canadiens, déjà présents dans 15 pays dont la Corée du Sud très verrouillée avec de sévères normes, étaient très intéressés par l’implantation au Maroc.
Selon une étude de l’Université de Toronto publiée dans le « Journal of General Internal Medicine », 74 % des échantillons de ruban adhésif recueillis dans un hôpital universitaire étaient colonisés par des bactéries pathogènes. L’étude a révélé que des rouleaux de ruban adhésif utilisés dans une unité de soins intensifs étaient contaminés par des bactéries pathogènes (Staphylococcus Aureus, Pseudomonas Aeruginosa et certaines entérobactéries). Une autre étude effectuée au sein de trois hôpitaux australiens a démontré que 52 % des sparadraps étaient contaminés par des super-bactéries résistantes aux antibiotiques comme le SARM et l’ERV. Une étude Américaine (Cady & Al) a démontré que 58 % des sparadraps utilisés en milieu hospitalier sont contaminés. The « Federal Register » journal publié par le gouvernement américain, affirme que « les rouleaux de sparadrap ne peuvent pas être décontaminés et représentent une source de contamination pour les professionnels de la santé et les patients. En détruisant par simple contact les micro-organismes pathogènes, le sparadrap médical antimicrobien de TrioMed est la seule solution capable d’enrayer cette contamination généralisée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus