Infrastructures : Comment mobiliser 600 Milliards Dhs à l’horizon 2035…

0 59
A en croire les chiffres présentés par le ministère de l’Equipement et des transports lors des travaux du premier atelier de coopération entre le Maroc et le Conseil de coopération du Golfe qui s’étale du 17 au 21 octobre, le coût des infrastructures devant être réalisées dans le cadre la stratégie nationale dans le domaine de l’équipement, du transport et de la logistique est estimé à 600 Mrds Dhs à l’horizon 2035. Une enveloppe qui devrait être ventilée entre le plan Routes 2035 qui vise à réaliser 7.000 km de routes nationales aménagées, 1.273 km d’autoroutes et 24.000 km de routes rurales. A cela, s’ajoute la mise en place d’un programme de maintenance de plus de 2.000 km de routes annuellement. Pour ce qui est des autoroutes, le programme prévoit la réalisation des deuxième et troisième plans (1.649 km) pour relier l’ensemble des régions et les grandes villes, ainsi que les grands ports et aéroports, et de réaliser l’étude de l’axe Guelmim et la frontière mauritanienne (1.200 km). En ce qui concerne le trafic ferroviaire, l’objectif fixé par le programme porte sur la réalisation des projets de lignes classiques (2.743 km) et de lignes à grande vitesse (1.500 km), outre le renforcement du réseau du transport ferroviaire régional de Casablanca. Quant aux aéroports, le ministère vise, à travers son programme, à construire le nouvel aéroport à Marrakech, à élargir les aéroports afin d’accroître leur capacité de 28 millions passagers actuellement à 90 millions d’ici 2035. Enfin, côté infrastructures portuaires, le programme consiste à créer six nouveaux pôles portuaires et de procéder à sept nouvelles opérations d’extension et cinq autres de réhabilitation des ports déjà existants.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus