Investissement vert : Une nouvelle plate-forme voit le jour

0
Tarik Senhaji, Chief Executive Officer of Moroccan sovereign wealth fund, Ithmar Capital (PRNewsFoto/Ithmar Capital)
En marge de la COP22, le fonds souverain marocain Ithmar Capital et la Banque Mondiale ont annoncé la création d’une plate-forme d’investissement vert en Afrique baptisé le « Green Growth Infrastructure Facility for Africa », le premier fonds d’investissement vert dédié au continent africain. Outil de soutien et d’initiatives concrètes en Afrique, GGIF for Africa aura pour objectif de catalyser la transition en Afrique vers une économie verte et d’orienter les flux de capitaux vers la mise en place de projets d’infrastructures efficaces, durables et à faible intensité de carbone. A la différence de la majorité des fonds pour le climat créés à ce jour, et dont le but est d’accorder des subventions ou des financements concessionnels accordés par les donneurs, GGIF for Africa est structuré comme un fonds de capital investissement chargé d’attirer des fonds privés à la recherche d’investissements responsables et écologiques sur le continent. Cette initiative a reçu l’appui de l’organisation mondiale des fonds souverains (IFSWF). Du fait de leur liquidité financière et leur horizon d’investissement long terme, les fonds souverains sont des investisseurs naturels dans les projets d’infrastructure, et souhaitent accroitre leur exposition très faible aujourd’hui envers le continent. Le nouveau fonds entend aussi répondre aux besoins « importants » d’accès aux infrastructures en Afrique, et au chantier d’électrification du continent.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus