The news is by your side.

Israël ne lâche pas le Maroc : Rabat borne ses relations avec une entité honnie

0 217

Les entretiens entre les deux parties ont abordé «le commerce, les investissements, le tourisme, la nouvelle architecture régionale et les étapes suivantes pour promouvoir la vision et les objectifs du  » Sommet du Néguev », organisé les 27 et 28 mars en Israël, précise la même source. David Govrin, chef du bureau de liaison israélien au royaume,  a annoncé avoir pris part à la réunion.

Comme lors de la première rencontre de ce cadre de coopération, tenue en juillet 2021 à Rabat, les consultations ont été menées par de hauts diplomates. La délégation marocaine était chapeautée par Fouad Yazourh, directeur général des Affaires politiques au ministère des Affaires étrangères alors  qu’Alon Bar, directeur général au ministère des Affaires étrangères conduisait la délégation israélienne.

Ces nouveaux entretiens coïncident avec la visite d’Ayelet Shaked, israélienne de l’Intérieur, à Rabat.  A rappeler qu’Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a tenu, mardi à Rabat, une réunion de travail avec son homologue israélienne, élargie à de hauts responsables des départements de l’Intérieur des deux pays.

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, cette rencontre s’inscrit dans le sillage de la Déclaration conjointe entre le Royaume du Maroc, les États-Unis d’Amérique et l’État d’Israël, signée devant le Roi Mohammed VI en décembre 2020. Elle traduit l’engagement des deux pays à reprendre les contacts officiels pleins et entiers entre homologues marocains et israéliens, précise le communiqué.

« Le renouvellement des relations Maroc-Israël est de nature à ouvrir des perspectives pour des actions communes », a déclaré A. Shaked à la presse à l’issue de ses entretiens avec son homologue marocain. Précisant que ladite réunion de travail a été l’occasion d’un échange fructueux entre les deux ministres sur les questions relevant des compétences de leurs départements respectifs et les perspectives prometteuses de coopération entre les deux pays. À cet effet, les deux parties ont souligné l’importance de développer les mécanismes de concertation sur les différents sujets d’intérêt commun.

Par ailleurs, A. Shaked, a réitéré, le même jour, le soutien de son pays à la souveraineté du Maroc sur son Sahara, lors d’un point de presse à l’issue de ses entretiens avec Nasser Bourita ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger. « Israël affirme son soutien à la souveraineté du Maroc sur le Sahara », a insisté la responsable israélienne tout en précisant que ses entretiens avec le chef de la diplomatie marocaine ont également porté sur « les relations bilatérales étroites et les projets communs que les deux pays comptent entreprendre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :