Israël sanctionne le HRW: Omar Shakir persona non grata

0
Ayant établi de nombreux rapports critiques sur l’occupation israélienne des territoires palestiniens, l’ONG Human Rights Watch se voit durement sanctionnée par Tel-Aviv. a demandé il y a plusieurs mois La demande de visa pour le nouveau directeur de son bureau Omar Shakir, ressortissant américain qui trainait depuis des mois a été finalement purement et simplement rejetée.
Le 20 février, les autorités israéliennes ont répondu que cette demande avait été rejetée car, selon elles, HRW « n’est pas vraiment une organisation de défense des droits de l’homme », a précisé l’ONG depuis New York. Le porte-parole du ministère des affaires étrangères israélien, Emmanuel Nahshon, a accusé HRW d’avoir «constamment montré qu’elle était une organisation fondamentalement partiale et anti-israélienne dotée d’un ordre du jour hostile ».
« Pourquoi devrions-nous accorder des permis de travail à des gens dont le seul but est de nous dénigrer et de nous attaquer ? », a-t-il dit. Mais les employés israéliens et palestiniens de HRW sont autorisés à continuer à travailler, selon lui.
Le gouvernement de Benjamin Nétanyahou a été maintes fois accusé d’exercer des pressions sur les organisations de défense des droits de l’homme. « Nous sommes vraiment choqués », a affirmé Omar Shakir. « Nous travaillons dans plus de 90 pays. De nombreux gouvernements n’aiment pas nos conclusions, fondées sur des recherches approfondies, mais leur réaction n’est pas de réprimer le messager. »
En 2016, l’ONG a publié un rapport selon lequel les entreprises étrangères et israéliennes opérant dans les colonies en Cisjordanie contribuaient aux abus contre les Palestiniens. Elle a aussi mené une campagne pour que les clubs de foot israéliens actifs dans les colonies – jugées illégales par l’Organisation des Nations unies – soient exclus de la FIFA.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus