Japon : L’empereur Akihito évoque son abdication

0 99
Le 8 août à 15 heures, heure de Tokyo, l’Archipel a découvert le message vidéo de son souverain Akihito. Un moment rare, puisque depuis 1945 les empereurs ne se seront adressés directement au peuple que trois fois. La première quand Hirohito (1901-1989) a annoncé la reddition nippone à la fin de la seconde guerre mondiale, le 15 août 1945. La deuxième lorsque Akihito s’est exprimé cinq jours après le séisme, le tsunami et la catastrophe nucléaire du 11 mars 2011. Que dit le message ?
« Je m’inquiète de la difficulté à remplir mes fonctions en tant que symbole de l’Etat », a déclaré lundi l’empereur Akihito à la télévision japonaise, dans une allocution enregistrée de dix minutes environ. L’empereur a évoqué son âge, son emploi du temps et des « limites physiques » de plus en plus importantes.
Le premier ministre Shinzo Abe a dit « prendre avec sérieux les mots de l’empereur ». Un message qui pourrait être interprété comme une volonté d’abdiquer que le 125e empereur du Japon, monté sur le trône en 1989, aura mûrement réfléchi. Agé de 82 ans, Akihito semble plutôt en forme, même s’il a souffert d’une grippe cet hiver. En 2012, il a subi un pontage coronarien, un an après avoir été soigné pour une pneumonie. En 2003, il avait été traité pour une tumeur à la prostate. Il a ces dernières années réduit ses activités protocolaires et aurait fait part à son entourage de ses inquiétudes sur sa capacité à assumer ses responsabilités.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus