Jeunesse, coronavirus et arme biologique… 

Les Marocains sont-ils si imperméables aux arguments sanitaires développés depuis la déclaration de la pandémie à l’échelle planétaire ? Il faut croire que le doute est persistant sur l’origine de la Covid-19. Pas moins de 48 % des jeunes y voient une «arme biologique». 

0
Jeunesse, coronavirus et arme biologique… 

Une étude menée le bureau Future Elite pour le compte de l’Observatoire du Nord pour les droits de l’Homme sur le coronavirus du Maroc a révélé cette semaine que 48% des jeunes considèrent que le coronavirus serait une «arme biologique». L’étude ajoute que cette partie des jeunes pensent que le virus a été déclenché dans le cadre de la guerre entre les puissances mondiales.

De plus, 9% des répondants croient qu’il s’agit d’une «arme biologique résultant d’une fuite involontairement d’un laboratoire».

En revanche, 31% d’entre eux affirment que le SARS-CoV-2 serait d’origine naturelle, alors que 10% déclarent qu’il s’agit d’une «punition divine résultant de la corruption, de l’injustice et de l’éloignement de la religion». L’étude précise aussi que 2% ont exprimé leur incapacité à répondre.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus