Juan Manuel Santos nobélisé : Le prix de la paix avec les Farc

0
Surprise ! Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi au président colombien pour avoir conclu un accord avec la guérilla marxiste des Farc pour clore un conflit de plus de 50 ans. L’accord a été rejeté de justesse par la population colombienne dimanche, mais « le fait qu’une majorité des votants ait dit non à l’accord de paix ne signifie pas nécessairement que le processus de paix est mort », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Kaci Kullmann Five.
Juan Manuel Santos a estimé que le Nobel de la paix qui lui a été attribué serait « un grand encouragement » pour parvenir à la paix dans son pays malgré le rejet par la population de l’accord conclu avec les Farc. « Cela va être un grand encouragement pour y arriver et pour commencer à construire la paix en Colombie », a-t-il soutenu tout en rappelant que c’est l’avenir du pays pacifié qui importe le plus. Le peuple colombien a rejeté l’accord d’extrême justesse dimanche par référendum, réclamant notamment que les guérilleros démobilisés ne puissent participer à la vie politique et qu’ils aillent en prison au lieu de bénéficier de peines alternatives. « Les Colombiens vont recevoir (le prix) avec émotion, plus particulièrement les victimes qui vont être très, très heureuses, car c’est en leur nom que cette récompense est accordée », a estimé le Président nobélisé. « Il n’y a pas de meilleure cause pour une société, un pays que de vivre en paix (…). Nous allons continuer jusqu’au bout », a-t-il conclu.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus