The news is by your side.

La Cédéao, fragilisée, est chapeautée par la Présidente du Libéria

7
La 49e conférence des chefs d’Etat de la Cédéao organisée le week-end dernier à Dakar, au Sénégal, a décidé de porter à sa tête Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia. « Un symbole fort », juge le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui a participé à ce sommet. « Il est évident qu’elle apportera toute la tempérance et les réformes qui sont indispensables parce que vous savez très bien qu’au niveau de la Cédéao, nous sommes engagés pour faire des économies », a-t-il ajouté. Mais au-delà du volet économique, éminemment important pour cette sous-région, le dossier sécuritaire relève, lui, de l’urgence. Au regard de la tension qui persiste au Mali. Mais pas uniquement.
« Nous avons pensé qu’il faut toujours faire en sorte que l’ensemble des Etats puissent avoir une coopération plus forte en matière d’information, en matière de renseignements, en matière également de l’entraide que nous devons avoir sur nos frontières pour pouvoir les sécuriser », a rappelé le chef de l’Etat bukinabé. Qui en appelle à la communauté internationale pour aider la CEDEAO à relever les défis jumelés de la croissance économique et de la stabilité. « Il y a un vrai travail à faire ensemble, collectivement, au plan mondial, et l’Afrique tient à apporter également sa partition dans ce combat que nous allons mener », a-t-il notamment souligné.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :