La charge de la compensation chute de 25%

Selon le dernier rapport de la Caisse de Compensation, la modification du périmètre des produits subventionnés et la baisse des prix de ces derniers à l’échelle internationale ont amplement contribué à contenir les charges de compensation relatives au gaz butane et au sucre durant les 4 premiers mois de l’année 2016, enregistrant ainsi un allégement de 25% pour s’établir à 3,2 Mrds Dhs contre 4,2 Mrds Dhs en glissement annuel. Par composante, la charge de compensation correspondante au gaz de butane (pour un volume de 764,5 Milliers de Tonnes en progression de 4,7%) recule de 31,6% à 2,1 Mrds Dhs par rapport à 2015, grâce au repli de 33% des prix de subvention unitaire et la baisse de 4,95% de la consommation. Pour sa part, la charge de compensation du sucre, qui évolue proportionnellement à la consommation (389 milliers de Tonnes en repli de 0,6%), a enregistré une légère progression de 0,6% sur les quatre premiers mois à 1,1 Mrds Dhs comparativement à l’année précédente. Par type, le sucre granulé représente à lui seul 54% de la quantité globale consommée en 2016 (idem qu’en 2015). De son côté, le sucre brut importé a subi l’impact de la baisse des prix à l’échelle internationale générant des recettes qui s’élèvent à 104 M Dhs durant les trois premiers mois de l’année 2016 contre 28 M Dhs en 2015.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus