The news is by your side.

La coopération sécuritaire entre Madrid et Rabat maintenue : Un djihadiste dans les filets de la DGST

0 356

Entre les services marocains et espagnols, la coopération reste solide en dépit du climat de tension qui a assombri les relations entre Rabat et Madrid.
La Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) et la Commission générale d’information (CGI) de la police nationale espagnole ont travaillé étroitement depuis fin 2020 pour suivre les activités suspectes d’un individu de nationalité marocaine.
Le présumé djihadiste avait été repéré par les services espagnols en premier qui ont immédiatement alerté le Maroc. Ce dernier faisait l’éloge des auteurs des derniers attentats djihadistes perpétrés en Europe, et une fois localisé au Maroc, la CGI a alerté la DGST.
L’individu, arrêté à Tanger, préparait des attentats terroristes contre des intérêts touristiques du Maroc, ont indiqué plusieurs médias espagnols. Il s’était formé à la fabrication d’engins explosifs selon les premiers éléments de l’enquête.
La DGST et la CGI ont travaillé ensemble depuis de nombreuses années ce qui a permis de déjouer plusieurs projets terroristes dans les deux pays, et l’arrestation d’au moins une dizaine de terroristes au cours des 20 dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.