GRAND FORMAT
La démocratie, une malédiction en terre africaine ?
Ce qui se passe sur le Continent africain relève de la mascarade. Des élections législatives et/ou présidentielles organisées dans nombre de pays sont loin de consacrer la démocratie et son corollaire fait de respect de la vox populi. Que ce soit en Tanzanie, en Côte d’Ivoire, ou encore en Guinée, cela sans parler du putsch malien, ni du récent référendum en Algérie qui a donné victoire au Hirak populaire plus qu’au système, la question de la transition politique se pose avec acuité. Autant dire que les tensions qui persistent dans nombre de pays du Continent, avec des institutions délétères, rappellent la pertinence du vocable tant usité, celui des Républiques bananières ».
La démocratie, une malédiction en terre africaine ?
Triste constat lorsqu’on sait que la dernière frontière de la croissance économique et sociale est nichée en terre africaine. Et lorsque des migrants fuyant aussi bien la misère que la répression, trouvent la mort sur les routes de l’exil, engloutis par la mer et/ou ensevelis dans les sables. Pourtant, les décideurs africains s’accordent, dans les divers fora, à louer le capital humain. Juste pour se donner « bonne conscience » alors que la réalité de l’asservissement est des plus catastrophiques pour les Africains.
A LIRE EGALEMENT

E. Macron charge Moscou et Ankara qui le gênent en Afrique 

Dans une interview accordée à Jeune Afrique, Emmanuel Macron insiste sur la «relation équitable» et le «véritable partenariat» que la France cherche à mettre en œuvre avec l'Afrique. Et dans la foulée, le chef de l’Etat français dénonce la «stratégie» déstabilisatrice menée par Moscou et Ankara sur le continent. 

La « Baraka » d’A al-Sissi fond comme neige

En moins d’une semaine, trois responsables d’une ONG égyptienne de défense des droits humains ont été jetés en prison. Leur tort: avoir eu des rencontres avec des ambassadeurs étrangers. Ce nouveau coup de force contre les militants égyptiens braque nombre de pays contre le régime Abdelfattah Al Sissi. 

Une base maritime russe au Soudan

Vladimir Poutine a donné son autorisation à la mise en place d'un «point d'appui matériel et logistique» de la marine russe au Soudan, selon un document publié sur un site juridique officiel.

En Guinée, les leaders de l’opposition jetés en prison

Après cinq longs jours dans les locaux de la police judiciaire, les cinq leaders de l'opposition guinéenne ont été inculpées pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation » placés sous mandat de dépôt et écroués à la prison civile de Conakry.

Le conflit se corse en Ethiopie et risque de déborder

C’est peut-être une étape majeure dans le conflit qui oppose depuis maintenant douze jours l’Éthiopie à la province dissidente du Tigré, dans le nord du pays. Le Front de libération des peuples du Tigré, le TPLF, a revendiqué dimanche des tirs de roquette qui ont visé samedi la capitale de l’Érythrée voisine. En l’accusant de collaborer avec les…

Une trentaine de djihadistes liquidés au Mali par l’armée française

Une trentaine de djihadistes ont été tués jeudi par les soldats français dans la région de Mopti, au centre du Mali a annoncé vendredi soir l'état-major des armées françaises. Cette opération d’envergure intervient deux jours après la « neutralisation » d’une figure de proue d’Al Qaida.

L’ONU alerte sur les risques de violences interethniques en Ethiopie

Un massacre d'Ethiopiens appartenant à l’ethnie Amhara, des arrestations de Tigréens... Le conflit en Éthiopie pourrait rapidement devenir incontrôlable prévient l’ONU, qui craint de nombreuses victimes, des destructions et des déplacements massifs de population. D’après certaines ONG et certains réfugiés, les exactions s’intensifient dans le…

La présidentielle au Niger se fera sans l’opposant H. Amadou

La liste des candidats à l'élection présidentielle au Niger est désormais connue. La Cour constitutionnelle a validé 30 dossiers sur les 41 déposés. Aucune femme ne figure parmi les candidats. Le principal opposant Hama Amadou est disqualifié en raison de son casier judiciaire et de sa condamnation en 2017. Son parti Moden Fa Lumana n’est « a…

L’opposition dénonce le tour de vis répressif en vigueur en Guinée

De nouvelles interpellations ont eu lieu en Guinée dans le cadre des enquêtes sur les violences autour de la dernière présidentielle. Quatre personnes au moins, des opposants, ont été entendues séparément par les policiers, ils figurent parmi les six personnes « activement recherchées ».

Amnesty dénonce des crimes dans le Tigré

C’est la première fois que la mort d’un grand nombre de civils est rapportée depuis le début de ce conflit. Télécommunications et routes sont toujours coupées dans cette région où s’affrontent depuis début novembre les forces de défense éthiopiennes du gouvernement fédéral et le Front de libération des peuples du Tigré (TPLF), au pouvoir dans cette…

L’opposition guinéenne dans le collimateur du pouvoir

À Conakry, le procureur de la République du tribunal de Dixinn a fait le point sur les procédures en cours après les violences post-électorales qui ont suivi la présidentielle du 18 octobre. Des violences qui ont fait une vingtaine de morts, dont des membres des forces de l’ordre, selon le gouvernement. L’opposition guinéenne a recensé, elle, 46…

La Transition au Mali qui fait débat

Le débat est engagé au Mali sur les deux décrets relatifs à la mise en place du Conseil national de transition signés mardi. Selon ces décrets, l’un des hommes forts de la transition, le colonel Assimi Goïta, à la main sur la composition du futur CNT. Par ailleurs, sur les 121 sièges, 22 sièges sont attribués aux militaires. Plusieurs partis et…

Le pouvoir s’ouvre à l’opposition en Côte d’Ivoire, mais…

Le président ivoirien Alassane Ouattara a rencontré mercredi 11 novembre le président de la coalition de l'opposition, Henri Konan Bédié. Cette rencontre s'est tenue deux jours après le discours télévisé d’Alassane Ouattara dans lequel il avait indiqué son intention de rencontrer le président du PDCI.

Sanglants lendemains électoraux en Côte d’Ivoire

La présidentielle contestée en Côte d’Ivoire charrie dans son sillage une multiplicité de drames. Depuis lundi 9 novembre, une douzaine de personnes au moins ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans plusieurs localités du centre-est du pays. Plus d’une cinquantaine de personnes ont perdu la vie depuis début août dans des violences…

ARTICLES LES PLUS LUS

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus