La Jemaa dénonce la situation des droits humains dans le pays

L’instance chargée des droits de l’Homme de la Jemaa d’Al Adl Wal Ihsane a dénoncé, cette semaine, la situation des droits humains au Maroc en proie a une «grave détérioration». 

0
La Jemaa dénonce la situation des droits humains dans le pays

«La machine makhzanienne, employant ses services de sécurité et de renseignement et ses organes judiciaires et médiatiques, a agi pour abuser des voix opposées à ses politiques subversives, qui exposent les lacunes de ses plans sans fondement et dénoncent la corruption de ses structures et institutions gonflées et vides», dénonce un communique de la Jemaa. 

Elle y exprime sa «profonde préoccupation face aux droits civils et politiques des fils et filles de la nation», rappelant «les arrestations de militants des droits de l’Homme, de professionnels des médias, de blogueurs et de militants des mouvements sociaux». «Des accusations sur mesure leurs ont été collées pour une vengeance et un ciblage politique», précise l’instance d’Al Adl Wal Ihsane. Laquelle accuse les autorités d’avoir «profité des conditions difficiles que traversent les citoyens en raison des répercussions de la pandémie du coronavirus, pour étendre leur contrôle et le pouvoir de leur autorité, pour plus de pression et tyrannie».

L’instance a appelé à «préserver la dignité humaine des Marocains et leurs droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels stipulés dans la constitution et les conventions internationales». Elle a exigé l’«arrêt du harcèlement du pouvoir visant quiconque ne se soumet pas à ses agendas par des campagnes de diffamation et des menaces, comme c’est le cas avec l’avocat Mohamed Ziane et d’autres personnes de ce pays qui lui sont exposés».

Le communiqué de la Jemaa a renouvelé son «rejet catégorique de la décision de normalisation avec l’entité sioniste usurpatrice, en raison de ses effets néfastes sur notre pays bien-aimé dans tous les domaines et à tous les niveaux».

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus