La majorité au complet chez El Othmani: Détaxer les hydrocarbures…

0 20

Une fois de plus, les six leaders des partis de la coalition gouvernementale se sont retrouvés mercredi soir chez leur hôte Saad Eddine El Othmani. Au menu de cette réunion tenue mercredi soir, l’examen de la hausse des prix des hydrocarbures et les moyens successibles de les faire diminuer.

Il faut noter que cette réunion  intervient alors que les consommateurs marocains, exsangues par la cherté de la vie, ont choisi l’arme du boycott pour faire valoir leurs revendications. Une affaire qui n’en finit pas de secouer l’Exécutif qui se trouve fragilisé par le départ fort controversé de Lahcen Daoudi, ministre en charge des Affaires générales et de la gouvernance.

La solution du plafonnement des prix, à l’instar de ce qui se passe en Belgique, avait fait son chemin. Et devrait se traduire dans les faits dans les jours à venir. Le modèle ainsi calqué prévoit l’affichage d’un prix plafonné tous les quinze jours.

L’objectif étant de faire en sorte que la marge différentielle entre le prix de revient réel du gasoil et de l’essence et le plafonnement maximal soit réduite au niveau de la structure des prix dopée par diverses taxes.

Conscient de l’impact de la hausse des prix sur le pouvoir d’achat des citoyens, le gouvernement a ainsi fixé «un plafond des prix à ne pas dépasser pour le consommateur». Un plafond qui ne manquera pas d’avoir des répercussions sur le budget de l’Etat.

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus