The news is by your side.

La MAP mise à l’index par l’USFP : Les élus socialistes veulent des « excuses » !

0 350

«Cela signifie qu’il ne s’agit pas d’un article d’opinion et que l’agence, en tant qu’institution officielle, adopte son style préjudiciable et calomnieux qui contredit les règles professionnelles journalistiques et l’éthique professionnelle, adopte son contenu en termes de position politique exprimée, qui nous ramène à l’ère de la propagande politique qui contredit la pratique démocratique et le pluralisme politique», fustigent-ils.

Le groupe socialiste a également exprimé, dans un communiqué, son mécontentement quant au fait d’«impliquer l’opposition, de manière grossière et irresponsable, dans l’analyse des raisons de la campagne dirigée contre la politique du gouvernement sur les réseaux sociaux concernant la hausse des prix des biens de consommation de base et du carburant». Ajoutant que «la dépêche porte de graves accusations contre l’opposition sans tenir compte des distinctions politiques qui existent en son sein, car elle prétend qu’elle « n’accepte pas sa défaite électorale légale » et qu’elle a recourt à « une tromperie maligne »1 pour personnellement attaquer le chef du gouvernement en « collusion avec des militants secrets »».

Les élus de l’USFP ont dénoncé que «la MAP a dérivé de sa ligne éditoriale et de sa culture d’institution nationale de premier plan dans le domaine des médias ; un virage qui lui a permis, sous couvert d’analyse, de commercialiser des informations fausses et trompeuses sur l’opposition». Tout en tenant pour responsables les préposés à «la gestion des affaires de l’agence», les élus ont exhorté la MAP à «divulguer à l’opinion publique la complicité présumée entre l’opposition et les militants clandestins», en appelant «le ministère public à enquêter sur l’affaire afin d’organiser les sanctions nécessaires».

Ils ont également appelé au retrait «immédiat» de la dépêche et à présenter des excuses à l’opposition «pour cette grave erreur, dont l’institution n’a pas conscience des graves conséquences sur la scène politique nationale».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.