La région de Casablanca ne résiste pas au Covid-19

Pas moins de 78 nouveaux cas du coronavirus ont été enregistrés au Maroc durant les dernières 24H, portant ce jeudi à 7 211 le nombre de personnes infectées depuis le début de cette pandémie. La stratégie de dépistage mise en place par le ministère de la Sante devrait prendre de l’ampleur dans les prochains jours. 

0 4 127
La région de Casablanca ne résiste pas au Covid-19

Le Covid- 19 continue à sévir dans le pays. Nombre d’unités industrielles se transforment en foyers de contamination, alourdissant le bilan et reportant les perspectives d’un deconfinement généralisé. Au cours des dernières vingt-quatre heures, on déplore deux décès, portant le total à 196 morts. Le taux de létalité reste stable à 2,7%. De plus, 182 nouvelles rémissions ont été confirmées au Maroc, portant à 4 280 le nombre de personnes guéries, alors que le taux de guérison augmente à 59,4%.

Dans le détail, la majorité des nouvelles infections ont été enregistrées dans la ville de Casablanca, a précisé Mohamed Lyoubi, chef de la direction de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies infectieuses au ministère de la Santé, lors du point de presse quotidien consacré à la situation de la pandémie au Maroc. D’autres cas ont été enregistrés à Marrakech-Safi, Souss-Massa, Tanger-Tétouan Al Hoceima, Fès-Meknès et Rabat-Khénitra, a-t-il ajouté.

Le responsable a noté que la répartition régionale de l’ensemble des cas enregistrés depuis le début de la pandémie ne change pas, avec une légère aussi du pourcentage de la région Casablanca-Settat avec 31% des cas.

Mohamed Lyoubi a rappelé que les cas enregistrés restent asymptomatiques ou bénins et se font dans le cadre de l’opération de suivi médical des personnes contacts. Ainsi, 87% (65) des nouveaux cas enregistrés entre hier et aujourd’hui ont été détectés grâce au suivi médical des personnes contacts, qui a concerné 40 469 personnes depuis le début de la pandémie. Entre mercredi et jeudi, ajoute-t-on, pas moins de 6 9515 cas suspects ont été écartés portant les cas testés négatifs à 105 786 personnes. 

On notera aussi qu’une circulaire du ministre de la Santé, datée du 20 mai, met en évidence la présence d’une “stratégie de dépistage des cas de Covid-19(…) dans le but de détecter les cas asymptomatiques ». Dès lors, le ministre demande aux directeurs régionaux de la Santé, « dans les plus brefs délais, d’élaborer des plans régionaux opérationnels de mise en oeuvre » de cette stratégie. En rappelant que le fait d’identifier rapidement les formes pauci-symptomatiques (très peu de symptômes), grâce au diagnostic précoce et les formes asymptomatiques grâce au dépistage, permet de réduire la période de transmission et ainsi aide à contenir la propagation. La stratégie en question repose sur près de 2 millions de tests alliant diagnostic précoce et dépistage. 

On signalera aussi l’entrée en service de laboratoires mobiles, installés à bord de camions spécialement aménagés pour effectuer des tests : ils ont pour principale mission de « prélever et d’analyser des tests de virologie » dans les foyers de contamination, ainsi que dans les régions qui sollicitent une intervention urgente. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus