La santé en ébullition: Lhoucine Louardi débordé

S’il y a une seule satisfaction que peut tirer le ministre de la Santé Lhoucine Louardi, c’est qu’il a tenu parole en ce qui concerne la dotation du marché du médicament miracle, et à petit prix, contre l’hépatite C. En effet, le “Sofosbuvir“ marocain sera mis en vente à partir du 10 décembre et à 3.000 DH seulement la boîte. Mais pour le reste, les syndicats se chargent de le rappeler à la triste réalité qu’endure le secteur dont il a la charge. CDT, FDT et UGTM ont organisé des sorties dans 77 villes de 63 provinces. Le personnel de la santé a fait part de ses revendications latentes : mise à niveau du statut des professionnels de la santé, mise en application de l’accord de juillet 2011 et révision des indemnités sur les gardes. La Santé reste le parent pauvre au niveau des budgets qui lui sont alloués et du déficit chronique en ressources humaines. «Le pays ne dispose que de 50.000 personnes dédiées au secteur de la santé; soit 10.000 médecins, 27.000 infirmiers, sans compter le personnel administratif. C’est un nombre très insuffisant pour 37 millions d’habitants», rappelle Dr Chennaoui.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus