The news is by your side.

La valeur marchande de la BOTOLA PRO lui confère la troisième à l’échelle africaine

35

Le site transfermarkt dresse aussi le tableau des statistiques du nombre de clubs et des joueurs locaux et étrangers de chaque championnat, la moyenne d’âge. Pour la BOTOLA PRO, on compte 461 joueurs dont 16,5 joueurs étrangers contre 541 pour l’Afrique du Sud dont 20,3 étrangers et 561 pour l’Egypte dont 15,2 étrangers. Pour la moyenne d’âge, elle est de 26,9 au Maroc 27,4 en Afrique du Sud et de 26,8 en Égypte.

Cependant, tous les milliards dépensés par les clubs marocains  échappent au fisc et aucun d’eux ne déclare le bilan financier à l’administration fiscale. L’Etat est doublement perdant non seulement par ce manque à gagner lié à cette évasion fiscale mais aussi parce que les coûts du football marocain est supporté à hauteur de 90% par les deniers publics.

Les dérapages et les malversations sont devenus des ‘’acquis’’ en l’absence de reddition des comptes et de l’absence du contrôle notamment de la Cour des Comptes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :