Lancement de la première édition de l’Idarathon

La première édition de la compétition des projets numériques Idarathon a été lancée, lundi à Rabat, par le département de la Réforme de l’administration en partenariat avec l’Agence belge pour le développement ENABEL.

0
Lancement de la première édition de l’Idarathon

Cette compétition innovante, qui s’étalera du 09 novembre au 09 décembre 2020, a pour objectif d’ancrer de nouvelles méthodologies de travail favorisant l’agilité, l’innovation et le travail collaboratif, indique-t-on auprès des organisateurs. 

Participeront à cette édition des équipes de fonctionnaires des départements ministériels bénéficiaires du programme (e-Tamkeen), organisé en collaboration avec l’agence ENABEL et visant à renforcer les capacités et les compétences des fonctionnaires en matière de digitalisation. 

A cette occasion, le secrétaire général du département de la Réforme de l’administration au ministère de l’Économie et des finances, Ahmed Laamoumri, a indiqué que le projet Idarathon s’inscrit dans le cadre d’une convention signée entre le Maroc et la Belgique, portant sur la modernisation et la réforme de l’administration publique. Idarathon se fixe comme perspective de mobiliser les fonctionnaires marocains pour qu’ils soient créatifs et innovants en matière de digitalisation, a relevé A. Laamoumri, notant qu’il s’agit aussi de l’un des projets initiés dans le cadre de l’initiative internationale Hackathon. Il s’articule, selon lui, autour de trois principaux thèmes liés à l’amélioration de l’accueil, la communication publique avec le citoyen en utilisant la digitalisation ainsi que la démocratie participative. 

De son côté, l’ambassadeur de Belgique au Maroc, Marc Trenteseau, a souligné que cet important projet vise à soutenir les processus de digitalisation au sein de plus d’une dizaine d’administrations au Maroc au niveau central et décentralisé, estimant que la digitalisation permet d’améliorer la connexion et l’échange d’informations entre les services et vis-à-vis du citoyen. Mettant en avant l’importance de la digitalisation en ces circonstances actuelles marquées par la propagation de la pandémie de Covid-19, M. Trenteseau a fait observer que les administrations ont été appelées à poursuivre la prestation de leurs services dans un contexte différent. 

La représentante résidente d’Enabel au Maroc, Evelien Masschelein, a affirmé que ce projet destiné aux fonctionnaires des administrations marocaines est mis en œuvre avec le département de la Réforme de l’administration grâce à un financement de l’État belge. La digitalisation offre des solutions destinées à améliorer les services prêtés aux citoyens dans le contexte actuel de crise sanitaire, a-t-elle dit, précisant que ces solutions doivent être accompagnées par des formations fournies aussi bien aux fonctionnaires qu’aux citoyens. 

Au cours des étapes de la compétition, les participants seront encadrés et accompagnés par des experts en matière de transformation digitale et de créativité des équipes, afin d’améliorer l’image et rendre plus  dynamique le secteur public. Cette compétition sera clôturée par la remise de prix aux meilleurs projets numériques, qui sera annoncée fin décembre 2020, l’ambition étant de valoriser les efforts et encourager la créativité et l’innovation des projets numériques dans les administrations publiques.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus