L’appui critique du FMI

0
La ligne de précaution et de liquidité (LPL) a été renouvelée pour la deuxième fois en juillet dernier pour le Maroc. Le montant de cette nouvelle assurance contre les risques extérieurs s’élève à 3,5 milliards de dollars. Toutefois, le FMI pointe du doigt la volatilité de la croissance économique nationale et son faible contenu en emploi. L’éducation, le marché de travail, la fiscalité, l’environnement des affaires sont autant de chantiers sur lesquels il faudra accélérer le train des réformes pour élever le potentiel de la croissance. Selon le même organisme, plusieurs efforts doivent être menés dans des domaines variés pour atteindre une croissance plus forte mais également inclusive. Actuellement, ce sont surtout les jeunes qui éprouvent le plus de difficulté sur le marché de travail.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus