L’assassinat de B. el Assad était au menu de D. Trump

Dans une interview sur Fox News, le président américain Donald Trump a affirmé avoir pensé à «éliminer» le président syrien Bachar el-Assad en 2017. Son ancien secrétaire d’Etat à la Défense, Jim Mattis, s’y serait alors opposé. 

0 5 490
L’assassinat de B. el Assad était au menu de D. Trump

Le locataire de la Maison Blanche a affirmé le 15 septembre avoir envisagé d’«éliminer» le président syrien B. el-Assad en 2017. A l’époque, le chef du Pentagone, J. Mattis, s’y serait opposé, a fait savoir le président américain. «J’aurais préféré l’éliminer. J’avais veillé à ce que cela soit planifié» après l’attaque chimique d’avril 2017 imputée par les Occidentaux à l’armée de Bachar el-Assad, a déclaré D. Trump sur Fox News. «Mattis ne voulait pas le faire. Mattis était un général largement surestimé, et je m’en suis séparé», a-t-il ajouté.

En septembre 2018, le président SU avait expliqué n’avoir jamais évoqué avec le chef du Pentagone l’éventuel assassinat du Président syrien. «Cela n’a jamais été même discuté […] Cela n’a jamais été même envisagé», avait-il alors précisé.

Il était interrogé dans le Bureau ovale sur un passage du livre Fear : Trump in the White House du journaliste Bob Woodward, selon lequel le président américain aurait appelé son ministre de la Défense, J. Mattis, et lui aurait dit, en termes très directs, qu’il souhaitait assassiner le président syrien. J. Mattis avait annoncé le 20 décembre 2018 qu’il quittait son poste, critiquant notamment la stratégie diplomatique de D. Trump après l’annonce du retrait des troupes américaines en Syrie.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus