Le BCIJ démantèle une cellule Daech en plein Covid-19

Assurément, la lutte anti-terroriste ne connaît pas de répit. La preuve ? Même par temps de Covid-19, le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a arrêté, mardi 7 juillet, 4 membres d’une cellule terroriste s’activant à Nador et ses environs. 

0 5 669
Le BCIJ démantèle une cellule Daech en plein Covid-19

Le BCIJ a mis à l’ombre une cellule terroriste composée de 4 individus âgés de 21 à 26 ans. Parmi ces présumés terroristes figure le frère d’un « combattant » dans les rangs de « Daech », indique un communiqué du ministère de l’Intérieur..

L’enquête préliminaire révèle que les membres de cette cellule, partisans de l’organisation dite « Etat islamique », ont décidé de mener des attaques terroristes ciblant des sites sensibles dans le Royaume, précise le même communiqué. 

D’après l’enquête préliminaire, les mis en cause « étaient en lien étroit avec les membres de la cellule terroriste portant des projets terroristes, qui a été démantelée, le 4 décembre dernier, dans le cadre d’une coopération sécuritaire conjointe entre les services sécuritaires marocains et leurs homologues espagnols ».

 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus