The news is by your side.

Le chef de la diplomatie libanaise à Moscou : Pour récupérer les images de l’explosion du port de Beyrouth

ANCFCC-Large-1100×280-1
0 262

Chawki Bou Nassar, ambassadeur du Liban en Russie, la livraison des images satellites du port de Beyrouth, la démarcation des frontières maritimes avec ‘Israël’, le vaccin Sputnik, seront au menu des discussions Lavrov-Bou Nassar.
Le 29 octobre dernier, le président libanais Michel Aoun a officiellement informé la Russie, par l’intermédiaire de son ambassadeur à Beyrouth, Alexandre Rudakov, de la volonté du Liban d’obtenir des images satellites russes, prises le jour de la grande explosion survenue le 4 août 2020 dans le port de Beyrouth, qui l’a détruit ainsi que des quartiers voisins et tué plus de 200 personnes.
Dmitri Rogozine, chef de l’agence spatiale russe Roscosmos, avait déclaré qu’il remettrait au gouvernement libanais des photos du port de Beyrouth avant et après l’explosion qui s’y est produite.
« Aujourd’hui, j’ai signé un document avec une annexe détaillée, à la demande de la présidence libanaise, concernant l’explosion survenue dans le port de Beyrouth », a indiqué D. Rogozine.
Selon l’ambassadeur du Liban en Russie, le chef de la diplomatie libanaise abordera aussi la question de « la démarcation de la frontière maritime entre le Liban et Israël pour préserver les gisements de gaz libanais ». C. Bou Nassar a ajouté qu’il sera aussi question des opportunités d’attirer les investissements russes dans l’économie libanaise et de celles de la fabrication au Liban du vaccin russe Sputnik V.

ANCFCC-Large-1100×280-1
ANCFCC-Large-1100×280-1
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.