Le FMI prédit un fort ralentissement économique mondial 

Le Fonds monétaire international (FMI) a prévenu mercredi que l’économie mondiale est confrontée à un ralentissement encore plus profond qu’anticipé en avril, en pleine pandémie de coronavirus.

0 5 465
Le FMI prédit un fort ralentissement économique mondial 

Dans une mise à jour de ses « Perspectives de l’économie mondiale », le Fonds monétaire international (FMI) a révisé à la baisse ses prévisions concernant l’économie mondiale alors que se font de plus en plus sentir les impacts du COVID-19. 

L’institution internationale basée à Washington prévoit à présent une contraction de 4,9% de l’économie mondiale en 2020. Cette projection est inférieure de 1,9 point de pourcentage aux prévisions des perspectives économiques mondiales publiées en avril, ce qui laisse entrevoir des perspectives plus sombres alors que la pandémie continue de se propager à travers le monde. 

« Par rapport aux prévisions que nous avions faites concernant les perspectives économiques mondiales d’avril, nous prévoyons à présent une récession plus importante en 2020 et une reprise plus lente en 2021 », a déclaré Gita Gopinath, économiste en chef du FMI, lors d’une conférence de presse virtuelle. Celle-ci a noté que ces projections impliquaient une perte cumulative pour l’économie de la planète sur deux ans de plus de 12.000 milliards de dollars due à cette crise. Le déclassement par rapport à avril reflète des résultats pires que ceux qui avaient été prévus au premier semestre de cette année, une attente de distanciation sociale plus persistante au second semestre de 2020, et des dommages au potentiel d’approvisionnement. 

L’économiste en chef du FMI, a noté qu’alors même que les économies commençaient à rouvrir, la distanciation sociale volontaire et l’amélioration des normes de sécurité au travail pesaient sur l’activité économique. De plus, l’impact de la crise sanitaire inédite sur le marché de l’emploi avec la fermeture d’entreprises signifie que l’économie mondiale se rétablira beaucoup plus lentement. 

Pour ce qui est de l’année prochaine, le FMI projette une croissance mondiale de 5,4% en 2021, bien en deçà de ses projections d’avant la pandémie. L’économie américaine diminuera ainsi de 8% cette année avant de croître de 4,5% l’année prochaine alors que les économies de la zone euro devraient reculer de 10,2% cette année et augmenter de 6% l’année prochaine. L’économie de la Chine devrait, par ailleurs, croître de 1% cette année et de 8,2% en 2021.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus