viagra générique au comptoir en france cialis 80 mg achat cialis 20 mg acheter en pharmacie sur le net viagra pharmacie sans ordonnance montpellier cialis teva generique prix ordonnance viagra ou acheter du cialis forum discussion cialis generique 2017 prix viagra chez la pharmacie acheter viagra site fiable

Le gouvernement se tourne vers l’ANAPEC pour dynamiser le marché de l’emploi

Le ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz a affirmé que l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) est appelée plus que jamais à la consécration de ses efforts et à la consolidation de son rôle en matière de la médiation, ainsi qu’à la contribution à la relance de l’économie nationale et à l’atténuation des répercussions de la pandémie de Covid-19 sur le marché de l’emploi.

0
Le gouvernement se tourne vers l’ANAPEC pour dynamiser le marché de l’emploi

Présidant la réunion de la 2e session du Conseil d’administration de l’ANAPEC au titre de l’année 2020, mercredi à Rabat, M. Amekraz a indiqué que la conjoncture actuelle exige l’intensification des efforts et la coordination entre l’ensemble des intervenants, en particulier, l’ANAPEC qui joue, a-t-il dit, un rôle central dans l’accompagnement et l’appui aux personnes à la recherche d’emploi ainsi qu’aux employeurs, en plus de superviser la mise en œuvre des différents programmes de promotion de l’emploi et de l’auto-emploi.

“Cette réunion constitue une nouvelle occasion pour l’ensemble des membres du Conseil d’administration de l’ANAPEC de s’arrêter sur le rôle de l’Agence dans la redynamisation du marché de l’emploi et la mise en œuvre de la politique gouvernementale relative à la promotion de l’emploi, particulièrement dans ces circonstances exceptionnelles qui nécessitent de déployer davantage d’efforts”, a souligné le ministre.

Il a rappelée, ce sens, que le Royaume vit, à l’instar des pays du monde, une conjoncture particulière en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus, relevant que depuis l’apparition du virus dans certains pays, le gouvernement s’est empressé, sous les Hautes Directives de SM le Roi, à prendre l’ensemble des mesures proactives nécessaires pour lutter contre l’expansion du covid-19 au Maroc et accorder une attention particulière et prioritaire à la santé et la sécurité des citoyens.

Grâce à cette stratégie proactive de gestion de la pandémie, poursuit le ministre, une série de mesures ont été prises dans l’objectif d’atténuer les effets sociaux et économiques du Covid-19, promouvoir le pouvoir d’achat des citoyens et préserver les postes d’emploi, ajoutant que ces mesures ont concernée notamment l’appui aux employés en arrêt provisoire du travail à cause de la pandémie, garantir un salaire minimum interprofessionnel au profit d’un certain nombre de familles opérant dans le secteur de l’informel ainsi que le soutien des entreprises, en particulier les PME.

M. Amekraz a, dans ce contexte, mis l’accent sur l’impact de la pandémie du Coronavirus sur l’économie nationale, y compris le marché du travail, citant à cet égard les chiffres du Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui avait indiqué, dans sa note d’information publiée en février, que le taux de chômage au niveau national a atteint 11,9% durant l’année de 2020, contre 9,2% en 2019, et que le nombre de chômeurs a atteint en 2020 un total de 1,4 millions de chômeurs au niveau national, soit une hausse de 322.000 personnes par rapport à 2019, alors que l’économie nationale a perdu plus de 400.000 emploi.

En dépit de ces chiffres alarmants, le ministre a estimé que les mesures prises par le Royaume ont contribué, de manière générale, à maîtriser la situation, précisant que les données relatives aux déclarations de salaires à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) relèvent que l’activité économique commence à se rétablir progressivement, ce qui permet de déduire que le marché de l’emploi connaîtra, dans un proche avenir, une relance relative par rapport à la situation actuelle.

A cette occasion, M. Amekraz a salué le rôle des membres de la Commission des études, qui a tenu sa réunion le 19 février, pour leurs propositions efficientes qu’ils ont formulées dans le cadre de la promotion du dialogue et de la concertation autour de la politique gouvernementale dans le domaine de la promotion de l’emploi et le rôle de l’Agence dans le système d’emploi.

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette réunion, notamment l’adoption du procès-verbal de la première session du Conseil d’administration de l’ANAPEC au titre de l’année 2020 et de son plan d’action pour l’année 2021, ainsi que l’adoption de la mesure “avance sur salaire” initiée dans le cadre de l’appui social de l’Agence en faveur de ses fonctionnaires.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.