LE GRAND BARNUM !

0 72

Pas moins de 77%des associations d’utilité
publique violent la loi, notamment en matière de
transparence financière. Elles n’ont pas présenté de
rapports financiers au Secrétariat général du gouvernement
au titre de 2014. C’est bel et bien Driss
Dahak qui le souligne. Lui qui aurait écrit à 166
associations (sur un total de 213) pour qu’elles remplissent leurs obligations
réglementaires aussi bien qu’éthiques. Reste à savoir si les associations
mises à l’index s’empresseraient de répondre favorablement à la demande
qui leur a été faite. Sans quoi, la conviction largement partagée quant à la
rente de situation qui marque ce secteur se renforcera davantage. On est
malheureusement encore loin du bénévolat qui doit présider à l’action de
toutes les associations qui font la société civile…

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus