The news is by your side.

Le Maroc fait face à la Covid-19 : Tension persistante sur les centres de soins

0 150

Le décompte établi par le ministère de la Santé est clair : le nouveau coronavirus fait toujours des dégâts dans le Royaume. Ainsi, le bilan établi vendredi confirme 8 216 nouvelles contaminations sur 40 815 tests réalisés. Cela porte à 799 775 le nombre de personnes infectées depuis que cette pandémie s’est déclarée dans le pays. Plus, assure-t-on, on compte désormais 81 045 cas actifs sous traitement. Sur ce total, 2 406 patients restent dans un état critique (dont 408 nouveaux cas lors des dernières 24h) alors que 73 sont sous intubation. Le taux d’occupation des lits de réanimation a grimpé à 51%.
Les chiffres égrenés par la tutelle assurent que le pays a enregistré 8 671 nouvelles guérisons, portant à 707 143 le nombre total, avec un taux de rémission de 88,4%. Toutefois, 115 nouveaux décès sont à déplorer. Ainsi, 11 587 personnes sont décédées à cause de la Covid-19 au Maroc, le taux de létalité ainsi exprimé se chiffrant à 1,4%. Au cours des dernières 24h, 28 décès ont été enregistrés à Casablanca-Settat, 19 à Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 12 dans l’Oriental, 11 à Marrakech-Safi, 10 à Souss-Massa, 9 à Beni Mellal-Khénifra, 8 à Guelmim-Oued Noun, 6 à Fès-Meknès, 5 à Rabat-Salé-Kénitra, 4 à Drâa-Tafilalet et 3 à Laâyoune-Sakia El Hamra.
Parallèlement à ces données assez inquiétantes, il y a lieu de souligner que la campagne de vaccination ne faiblit pas. Ainsi, 17 220 526 personnes ont reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19, alors que 12 810 014 personnes en ont déjà reçu la deuxième.

Hôpital de campagne à Guelmim
Si la pression se maintient sur les centres de soins, comme sur le personnel de la santé, toujours mobilisé face à la pandémie, il y a lieu de signaler la mise en place d’un hôpital de campagne à Guelmim. D’une capacité de 128 lits et équipé de matériel et technologies modernes, cette unité s’inscrit dans le cadre des efforts continus pour faire face aux évolutions de la situation épidémiologique dans la région de Guelmim-Oudenoun en particulier. L’objectif recherché est d’alléger la pression sur les établissements hospitaliers de Guelmim, compte tenu de l’augmentation du nombre de cas du Covid-19.
Mohamed Najem Abhay, wali de la région, a rendu visite à cet hôpital installé à proximité du centre hospitalier régional de Guelmim, sur une superficie de 3000 m2, avec deux unités, une pour les soins intensifs (88 lits) et l’autre pour la réanimation (40 lits).
Saïd Boujellaba, directeur régional de la santé, a indiqué à la MAP que cet établissement sera prêt à recevoir les patients dans les prochains jours, de manière progressive, ajoutant que l’hôpital est équipé de tout le matériel médical nécessaire pour prendre en charge les personnes infectées par le Covid-19. Il s’agit là, a-t-il poursuivi, de contrer la pénurie en matière de capacité d’accueil des établissements hospitaliers dans la région, notamment la ville de Guelmim, relevant que le ministère de la Santé a mobilisé toutes les ressources matérielles et humaines pour la mise en place de cet hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.