prix d'une boite de 4 comprimés cialis en pharmacie modele ordonnance cialis acheter cialis generique en toute securite rte d'avesnes ctre cial palmiotti 59720 louvroil france prix cialis 5 mg comprimé pelliculé boîte de 84 prix kamagra reviews acheter du viagra en pharmacie forum effet secondaire kamagra acaht cialis en ligne pharmacie belfort viagra sans ordonnance fr

Le moral des ménages en zigzag 

Les résultats de l’enquête permanente de conjoncture auprès des ménages, menée par le HCP, montrent qu’au premier trimestre de 2021, le moral enregistre une amélioration par rapport au trimestre précédent et une dégradation par rapport au même trimestre de l’année passée. 

0
Le moral des ménages en zigzag 

Sans pour autant atteindre les 75,7 points enregistrés une année auparavant, l’indice de confiance des ménages (ICM) s’est établi à 68,3 points, au lieu de 61,2 points enregistrés le trimestre précédent. 

Dans le détail de ses composantes qui portent sur la perception par les ménages de l’évolution du niveau de vie, du chômage, de l’opportunité à effectuer des achats de biens durables et de leur situation financière, un sentiment d’une dégradation et attente d’une amélioration du niveau de vie selon les perceptions des ménages. En effet, au premier trimestre de 2021, 64,8% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 20,9% un maintien au même niveau et 14,3% une amélioration. Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 50,5 points, contre moins 46,6 points au trimestre précédent et moins 19,8 points au même trimestre de l’année passée. 

Au cours des 12 prochains mois, 26,0% des ménages s’attendent à une dégradation du niveau de vie, 34,8% à un maintien au même niveau et 39,2% à une amélioration. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur s’établit à 13,2 points en amélioration aussi bien par rapport au trimestre précédent que par rapport au même trimestre de l’année précédente où il était à moins 17,4 points et à moins 4,6 points respectivement. Pour ce qui de l’évolution du chômage, une perception moins négative se dégage au premier trimestre de 2021, ou 76,1% contre 13,9% des ménages s’attendent à une hausse du chômage au cours des 12 prochains mois. 

Le solde d’opinion est resté ainsi négatif à moins 62,2 points contre moins 78,3 points un trimestre auparavant et moins 70,8 points un an auparavant. Pour ce qui est de l’achat des biens durables, 73,2% contre 11,7% des ménages considèrent que le moment n’est pas opportun. Le solde d’opinion de cet indicateur est resté négatif avec moins 61,5 points contre moins 61,2 points au trimestre précédent et moins 32,6 points au même trimestre de l’année précédente. 

Pour ce qui est de leur situation financière, au premier trimestre de 2021, 55,8% des ménages estiment que leurs revenus couvrent leurs dépenses, 39,3% déclarent s’endetter ou puiser dans leur épargne et 4,9% affirment épargner une partie de leur revenu. Le solde d’opinion relatif à la situation financière actuelle des ménages est resté ainsi négatif, à moins 34,4 points contre moins 29,1 points le trimestre précédent et moins 27,7 points une année auparavant. Quant à l’évolution de leur situation financière au cours des 12 derniers mois, 54,4% contre 7,0% des ménages considèrent qu’elle s’est dégradée. 

Cette perception reste ainsi négative, avec un solde d’opinion de moins 47,4 points contre moins 39,9 points au trimestre précédent et moins 22,9 points au même trimestre de l’année précédente.  S’agissant de l’évolution, au cours des 12 prochains mois, de leur situation financière, 35,1% des ménages s’attendent à son amélioration, 13,8% à sa dégradation et 51,1% à son maintien au même niveau. Le solde d’opinion de cet indicateur s’est ainsi établi à 21,3 points contre 0,6 points un trimestre auparavant et 8,5 points un an auparavant. Cependant seuls 19,6% contre 80,4% des ménages s’attendent à épargner au cours des 12 prochains mois. Le solde d’opinion relatif à cet indicateur est resté négatif, à moins 60,8 points au lieu de moins 65,8 points au trimestre précédent et au même trimestre de l’année passée. 

Enfin, au premier trimestre de 2021, 74,9% des ménages déclarent que les prix des produits alimentaires ont augmenté au cours des 12 derniers mois contre 0,8% seulement qui ressentent leur diminution. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, à moins 74,1 points, après avoir été de moins 74,7 points un trimestre auparavant et moins 82,8 points une année auparavant. Au cours des 12 prochains mois, les prix des produits alimentaires devraient continuer à augmenter selon 64,0% des ménages contre 3,9 % seulement qui s’attendent à leur baisse. Le solde d’opinion est ainsi resté négatif, se situant à moins 60,1 points, au lieu de moins 64,6 points enregistrés un trimestre auparavant et moins 82,6 points une année passée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.