Le Parlement a choisi son Président : Un homme du sérail au Perchoir…

0
Les regards étaient braqués sur le Parlement en ce début de semaine et pour cause, le choix du candidat au perchoir ! Sans candidat pour la présidence de la Chambre des représentants même si le nom de Saad Eddine El-Othmani avait circulé ces derniers temps, la majorité sortante s’est encore illustré par une coordination à minima à l’occasion du vote sur le candidat présenté par l’USFP, Habib El Malki qui a bénéficié non seulement du soutien du RNI, de l’UC et du MDS, mais aussi et surtout du PAM. Lors de cette séance, le Parti de la justice et du développement a opté pour le vote blanc, suivi en cela par le PPS, tandis que le Parti de l’Istiqlal a préféré claquer la porte. Les députés du PI se sont retirés de l’hémicycle juste après l’ouverture de la séance consacrée au vote. Les autres formations politiques ont soutenu, Habib El Malki, candidat unique de l’USFP au perchoir, connu pour être un homme du sérail.
L’enjeu de la réunion de la Chambre des représentants ne se focalise pas uniquement sur l’élection de son président, mais aussi sur les structures dirigeantes de la chambre basse.
Abdelouahed Radi, doyen des membres de la première Chambre du Parlement, avait déclaré à la presse, que la réunion de concertation tenue au siège du département du chef du gouvernement en présence des secrétaires généraux de douze partis politiques ou de leurs représentants, s’était déroulée dans de « bonnes conditions ». Ajoutant qu’aussitôt élu, « le président de la Chambre des représentants aura des concertations avec les présidents des Groupes et les représentants des partis pour coordonner en vue de la formation du bureau et l’élection des commissions dans les meilleurs délais conformément à la Loi qui sera respectée durant toutes les étapes ». L’enjeu est que l’ensemble des structures législatives soient fin prêtes pour l’examen et le vote de la Loi relative au retour du Maroc à l’Union africaine. Cette Loi sera  »adoptée par la Chambre des représentants et soumise à la Chambre des conseillers », a indiqué M. Radi formant  »le vœu que ce texte soit fin prêt vendredi prochain ».

 


À LIRE AUSSI :
Les tractations PJD-RNI suspendues: L’agenda diplomatique prime sur l’agenda politique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus