pilule viagra livraison express antibiotique espace entre prise générique viagra sildenafil citrate acheter du viagra avec ordonnance acheter viagra strasbourg viagra achat pas cher prix cialis générique en pharmacie avis viagra-cialis en ligne avis https pharmacie-enligne24.com viagra-generique-en-ligne viagra en belgique en vente libre

Le taux de chômage se fige à 12,5% au terme du T1-2021

Le taux de chômage s’est accru de 2 points entre les premiers trimestres de 2020 et de 2021, passant de 10,5% à 12,5%, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP) qui relève que l’économie nationale a perdu plus de 200.000 emplois durant la même période.  

0
Le taux de chômage se fige à 12,5% au terme du T1-2021

Dans sa note d’information trimestrielle relative à la situation du marché de travail, le HCP indique que le taux de chômage s’est accru de 2 points entre les premiers trimestres de 2020 et de 2021.  Passant de 10,5% à 12,5%, ce taux a enregistré une forte hausse aussi bien en milieu rural qu’en milieu urbain, passant respectivement de 3,9% à 5,3% et de 15,1% à 17,1%, selon le HCP qui précise qu’il a également enregistré une forte hausse parmi les femmes (3,2 points), de 14,3% à 17,5%, et parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (5,7 points), de 26,8% à 32,5%, indique la même source, ajoutant que le taux de chômage des diplômés a, de son côté, enregistré une hausse de 2 points, passant de 17,8% à 19,8%. 

Ladite note fait aussi ressortir que le nombre de chômeurs a augmenté de 242.000 personnes entre le premier trimestre de l’année 2020 et celui de 2021, passant de 1.292.000 à 1.534.000 chômeurs, ce qui correspond à une augmentation de 19%. Cette hausse étant le résultat d’une augmentation de 185.000 chômeurs en milieu urbain et de 57.000 en milieu rural. Par ailleurs, le volume du sous-emploi, dans ses deux composantes, est passé, durant la période, de 954.000 personnes à 988.000, de 531.000 à 552.000 dans les villes et de 423.000 à 435.000 à la campagne. 

Le taux de sous-emploi est ainsi passé de 8,8% à 9,2%, au niveau national, de 8,7% à 8,9% en milieu urbain et de 8,9% à 9,6% en milieu rural. Le taux de sous-emploi des hommes (10,2%) est presque deux fois plus élevé que celui des femmes (5,6%). En milieu urbain, il est de 9% contre 8,3% pour les femmes et en milieu rural, il est presque 5 fois plus élevé parmi les hommes avec 12% que parmi les femmes (2,5%).

Plus de 202.000 postes perdus !

L’économie marocaine a perdu 202.000 postes d’emploi au niveau national, principalement des emplois non rémunérés (185.000 postes) entre le premier trimestre de 2020 et celui de 2021, selon le HCP. Cette évolution recouvre une création de 56.000 en milieu urbain et une perte de 258.000 postes en milieu rural, précise le HCP rappelant qu’une année auparavant, entre les premiers trimestres de 2019 et 2020, l’économie nationale avait créé 77.000 postes. 

Par type d’emploi, 185.000 emplois non rémunérés ont été perdus, résultat d’une perte de 178.000 en milieu rural et de 7.000 en milieu urbain, alors que l’emploi rémunéré a régressé de 16.000 postes, conséquence d’une perte de 80.000 en zones rurales et d’une création de 64.000 emplois en zones urbaines. Sur la même période, le taux d’activité a baissé, au niveau national, de 46% à 45,5%, poursuit ladite note, faisant observer que ce taux a baissé de 53,3% à 51,1% en milieu rural et a augmenté de 42,1% à 42,6% en milieu urbain. L’écart entre hommes et femmes a atteint 49,5 points, avec des taux d’activité respectifs de 70,7% et de 21,2%. Ces taux étaient de 70,3% et de 22,6% au premier trimestre de 2020. 

De son côté, le taux d’emploi a baissé de 41,2% à 39,9% au niveau national. Ce taux a connu une légère baisse de 0,4 point en milieu urbain (de 35,7% à 35,3%), alors qu’il a perdu 2,8 points en milieu rural (de 51,2% à 48,4%). L’écart entre hommes et femmes a atteint 45,4 points avec des taux d’emploi respectifs de 62,9% et de 17,5%. Ces taux étaient de 63,8% et de 19,3%, une année auparavant.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

J'ai commencé à avoir des crises de migraine systématiques, alors je me suis rendu à la pharmacie www.europeangeneric.com pour obtenir des médicaments contre le vasospasme cérébral. Les maux de tête s'accompagnaient de fréquentes nausées, de douleurs musculaires, de troubles de la vue, de dépression, de vomissements et de troubles de la coordination des mouvements. Des analgésiques et des médicaments non stéroïdiens bien choisis ont permis de soulager rapidement les symptômes de la migraine et de réduire le risque de complications telles que les crises, les accidents vasculaires cérébraux et les gonflements du cerveau.