The news is by your side.

Législatives et programmes: Le PAM promet monts et merveilles !

14
Création de 150.000 emplois par an, réduction de la dette au-dessous de 60 % du PIB, augmentation de l’investissement public, croissance de 6%… Le parti du tracteur emboite le pas de son rival de l’heure, le PJD, en déclinant un catalogue de promesses. Faut-il y croire ?
A lire le programme présenté lundi par le secrétaire général du PAM, Ilyas El Omari, à Casablanca, on s’aperçoit qu’il s’agit d’un programme qui verse dans l’optimisme. La preuve : sur le plan économique, ce programme, présenté comme étant une réponse à l’échec économique de l’actuel gouvernement, s’est fixé des objectifs macroéconomiques qui restent tributaires d’une croissance de 6 %. Un taux difficile à atteindre dans les court et moyen terme étant donné que même les plus optimistes projections s’attendent à un taux ne dépassant guerre les 4 % en 2017. A l’image du Haut commissariat au plan (HCP) qui envisage 3,5 % de croissance dan son budget économique exploratoire 2017. A contre courant des pronostics, le PAM s’est donc engagé à jeter les jalons d’un « nouveau modèle de développement » qui permettra d’atteindre 5,5 % de croissance, voire même 6%. Dans son document de 53 pages, le PAM précise que les mesures qu’il promet devront permettre d’atteindre cet objectif et mettre en œuvre un modèle économique « alternatif ». Selon la même source, ce modèle devrait être plus inclusif. Il devrait permettre « plus de compétitivité afin de créer plus de richesses et assurer une répartition plus juste de celles-ci ». Ceci devrait, ajoute le même document, se faire à travers la redynamisation de l’industrialisation et l’innovation, ainsi que le soutien de l’investissement afin, notamment, d’augmenter les exportations. Le parti compte sur la « bonne gouvernance » et la numérisation de l’économie comme deuxième pilier pour la réalisation de ses objectifs économiques. Le troisième pilier étant lié à l’engagement des régions comme locomotives de développement. Sur le même registre, le parti compte faire du Maroc un pont entre les continents, réduire les inégalités, élargir la classe moyenne et l’adoption du libre développement à la lumière de la régionalisation avancée…
Sur le plan social, le PAM s’engage à mettre en place un nouveau pacte social. Et ce, à travers, l’amélioration de la qualité du système éducatif et de la situation des jeunes, l’éradication de l’analphabétisme, la révision de la réforme des retraites adoptée récemment et l’équité envers la femme. Autour de la question de la femme, le programme propose plusieurs mesures qui seront certainement si le PAM venait à prendre le pouvoir au centre de la confrontation avec le clan traditionnaliste. Il s’agit, notamment, d’une réforme du code de la famille (moudawana) pour plus d’égalité, d’un autre du code de la nationalité (la transmission de la nationalité de la Marocaine à son époux étranger) et la reconnaissance des femmes en tant qu’ayants droit aux terres collectives sur un même pied d’égalité que les hommes. Ce projet qui a taxé l’actuel code de « patriarcal et attentatoire aux libertés individuelles », prévoit également sa révision. Dans le même cadre, le document contient également des mesures concernant, la santé, l’habitat, l’emploi, la presse (…) et un engagement de doubler le budget de la Culture.
Et de se distinguer en s’attaquant pour la première fois à un champ nouveau pour les partis politiques à savoir la politique étrangère qui faisait partie du domaine des « ministères de souveraineté ». A ce propos, le parti du tracteur propose une ouverture sur les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), sur les pays d’Asie du sud-est et un redressement des relations avec les pays scandinaves. Et ce, sans parler des orientations constantes de défense de la cause nationale et d’ouverture sur l’Afrique. A noter que ce programme ne deviendra officiel que dans une dizaine de jours. Et reste, bien entendu, ouvert aux suggestions des citoyens qui ambitionnent de l’enrichir.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :