The news is by your side.

L’employabilité sous la loupe des parlementaires : Des approches « de transition »privilégiées

Un rapport parlementaire, présenté mercredi à la Chambre des conseillers, a recommandé l'adoption d'approches de transition dans le domaine de l'emploi au Maroc.

0 273

Le rapport du groupe de travail thématique provisoire chargé de la préparation de la séance annuelle d’évaluation des politiques publiques en matière d’emploi 2012-2021 a appelé à transcender les méthodes classiques, et de chercher des approches de transition qui permettraient au Maroc de rejoindre le club des pays avancés, vu que la création d’emplois est intimement liée au développement économique et à l’atteinte d’un taux de croissance de plus de 6%.
En outre, le document préconise la révision de certaines dispositions et textes juridiques de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) afin d’assurer une certaine égalité entre les pays du Nord et ceux du Sud en ce qui concerne les accords de libre-échange.
Il a également insisté sur la mise en œuvre de la régionalisation avancée, de doter les régions et collectivités territoriales des ressources humaines et financières appropriées, à même de leur permettre une meilleure planification de leur développement et de contribuer au renforcement de la richesse nationale et à la diversification de ses ressources.
Par ailleurs, le rapport a mis en évidence l’importance du développement des législations relatives au code du travail, pour accompagner les évolutions et les enjeux imposés par le marché du travail. Le recours aux mécanismes de contrôle et d’évaluation doit être opéré de manière systématique, a ajouté la même source.
S’agissant de la facilitation de l’accès des femmes au marché du travail, le rapport a appelé à se doter d’un système juridique et réglementaire qui prend en compte l’approche genre et veille à assurer l’autonomisation économique des femmes entrepreneures.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.