Les Al-Saoud échappent à un attentat en Malaisie: Daech, commanditaire

0
Les autorités malaisiennes ont annoncé mardi que sept personnes arrêtées le mois dernier et soupçonnées de liens avec des groupes radicaux, dont l’Etat islamique (EI), préparaient un attentat contre des membres de la famille royale saoudienne. Les arrestations ont eu lieu juste avant la visite en Malaisie le 26 février du roi Salmane d’Arabie saoudite.
Ces personnes « préparaient un attentat contre des membres de la famille royale saoudienne lors de leur visite à Kuala Lumpur », a dit à la presse le chef de la police malaisienne, Khalid Abu Bakar. « Nous les avons pris juste à temps ». L’arrestation de ces sept personnes, dont six étrangers, avait été annoncée dimanche.
Les autorités malaisiennes sont en état d’alerte depuis un attentat commis par l’EI en janvier de l’année dernière à Jakarta, la capitale de l’Indonésie voisine, le premier du groupe jihadiste dans ce pays. Une attaque à la grenade contre un bar, revendiquée par Daech, avait fait huit blessés en banlieue de Kuala Lumpur en juin dernier. Il s’agissait là aussi d’une première.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus