Les Américains se renforcent en Syrie… 

Les forces américaines ont continué à étendre leur présence militaire illégale en Syrie comme en témoigne la construction d’une nouvelle base militaire à proximité de la ville d’Al-Baghouz, dans la campagne orientale de Deir Ezzor, en face des positions de l’armée syrienne sur la rive occidentale de l’Euphrate.

0
Les Américains se renforcent en Syrie… 

Une source locale a indiqué que les forces US ont commencé à préparer une piste d’atterrissage afin de livrer les fournitures nécessaires à l’équipement de la base, et ont également déployé un certain nombre de miliciens des Forces Démocratiques Syriennes (factions kurdes des FDS), qu’elles soutiennent, à proximité de la base émergente pour la protéger pendant sa construction.

La nouvelle base est la quatrième de ce type dans le gouvernorat de Deir Ezzor, et la neuvième pour les forces américaines stationnées à l’est de la Syrie. Les forces US sont concentrées dans 3 autres bases dans la campagne de Deir Ezzor autour des champs de pétrole et de gaz. Une base se trouve près du champ pétrolier d’Al-Omar, une autre à proximité du champ gazier de Koniko, et une troisième dans la région de Jazirat, près des frontières administratives de Deir Ezzor avec le gouvernorat de Raqqa.

Il convient de noter que la présence militaire illégale des États-Unis en Syrie vise en premier lieu à voler les richesses souterraines syriennes, alors que l’administration américaine affirme avoir maintenu ses forces en Syrie pour combattre Daech.

En parallèle, il y a lieu de signaler que les FDS soutenues par les Américains, ont kidnappé des jeunes dans la région de Chaddadi dans  la banlieue sud de Hassaké , au nord-est de la Syrie, a rapporté l’agence syrienne officielle Sana.

Selon des sources locales, des hommes armés de la milice kurde ont encerclé plusieurs immeubles dans un certain nombre de quartiers à Chaddadi et ont perquisitionné des maisons. Ils ont kidnappé plusieurs jeunes et les ont conduits de force aux camps d’entraînement pour les forcer à combattre dans les rangs de la milice, précise SANA. 

Cette nouvelle offensive des FDS a de quoi exacerber la colère des tribus arabes de la région qui sont déjà remontés contre les dérives des autonomistes kurdes et la présence US. La tension reste vive dans la région où des opérations militaires contre les FDS ont déjà eu lieu. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus